UMP : Le gouvernement « n’a pas à intervenir sur la programmation de France Télévisions »

Le ministre de la Culture « n’a pas à intervenir sur la programmation de France Télévisions », c’est ce qu’affirme, dans un communiqué, Michèle Tarabot, secrétaire générale de l’UMP en réaction aux propos d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, qui a exigé de la direction de France Télévisions « un plan stratégique avec des missions de service public ».

Mercredi, sur RTL, le ministre de la Culture a notamment déclaré: « J’avoue que j’ai des interrogations sur la stratégie, notamment en matière d’annonces, qui est faite par la direction de France Télévisions et c’est pourquoi j’ai demandé très rapidement à voir Rémy Pfimlin ».

L’intervention de trop selon Michèle Tarabot qui estime qu’il est « normal que dans le cadre de la tutelle, la ministre s’interroge sur les axes stratégiques du groupe pour relever ce défi », mais qui considère, en revanche, qu’ « au-delà de ce qui relève des obligations de service public, ce n’est absolument pas son rôle de décider, ni des programmes diffusés sur les antennes, ni de leur durée ». Ainsi, la députée des Alpes-Maritimes s’étonne de ces pratiques qu’elle estime être « d’un autre temps ».

Autres articles

11 Commentaires

  • Dejan , 12 Déc 2012 à 21:10 @ 21 h 10 min

    Qui s’intéresse encore aux réactions de l’UMP ?

  • Gisèle , 12 Déc 2012 à 22:05 @ 22 h 05 min

    “”” plan stratégique …”” what is it ????
    Télévision d’état ??? privation de libertés ??? endoctrinement accéléré ????

  • ranguin , 13 Déc 2012 à 7:38 @ 7 h 38 min

    La gauche est là, vive la pensée unique !
    Même les Russes n’en veulent plus. Nous marchons à reculons.

  • caramouhcal , 13 Déc 2012 à 8:00 @ 8 h 00 min

    Quelle culture?…à la télé?…cela se saurait!
    Fiona ferait mieux de se regarder dans une glace.

  • FERRER jacky , 13 Déc 2012 à 8:52 @ 8 h 52 min

    il n’y a pas de quoi s’étonner!La République Socialiste s’installe pour longtemps(du moins le croit-elle)
    Le Tout Etat se propage;,les libertés sont menacées,,la plus élémentaire,l’expression,fait d’un citoyen un possible prévenu., l’impôt pour le bonheur des pauvres,devient le suprême alibi pour tenter de justifier des dépenses absurdes,pour des projets insensés. Et oui; Le Changement tant promis,le voilà!

  • Jean BERNARD , 13 Déc 2012 à 9:10 @ 9 h 10 min

    l’UMPS paye ses trahisons et ses lachetés (soutien à celui qui a vendu la France à l’UE – qui n’est pas ll’Europe, mais un e colonie américaine- et livraison à son bras armée l’OTAN. L’UMPS n’a donc que le droit de se taire, et ses militants de se fonder dans des partis libres. Donnons une chance à Fillon s’il s’amende. Il est moins pire. L’UMPS est vendu. De toute façon, les programmes télé de la pourriture socialiste ne sont que pire. Pour rester libre ne regarder plus la télé, n’achetez plus les journaux des banques.

  • Gisèle , 13 Déc 2012 à 10:01 @ 10 h 01 min

    J’aimerais que l’on m’explique la différence entre le : national socialiste du temps de Hitler et
    le socialisme national laïque .
    Il me semble qu’il y a beaucoup de similitudes .
    En fin de compte tout ceci vient du même ” manipulateur ” .

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen