La stratégie des terroristes islamistes résumée par Guillaume de Prémare

Interrogé par Nicole Buron, rédactrice en chef de Permanences, le nouveau délégué général d’Ichtus explique les objectifs des terroristes :

“Leur stratégie est de semer le chaos, de provoquer un état de choc global de notre société, pour créer une fracture irrémédiable entre les musulmans français et le reste de la population. Ils commettent donc des attentats pour faire grimper à son paroxysme la peur de l’islam et l’hostilité envers l’islam, jusqu’à la psychose, à un point tel que les musulmans ressentent cette hostilité, y compris, si possible, en raison de représailles contre la communauté musulmane. Il nous faut donc impérativement éviter les délires identitaires agressifs.

Ils misent sur l’aspect très communautaire de la religion musulmane pour gagner l’opinion musulmane. Celle-ci, se sentant en terrain hostile, se communautariserait toujours davantage et serait mûre pour d’abord éprouver de la sympathie pour le djihadisme, ensuite leur apporter un soutien. Cela ne signifie pas qu’une majorité des millions de musulmans qui vivent en France deviendrait terroriste – dans une guerre les combattants sont toujours minoritaires -, mais les islamistes pourraient recruter de jeunes musulmans sur un terreau de plus en plus favorable et évoluer, dans les quartiers musulmans, en terrain ami. Je ne dis pas qu’ils vont réussir, mais je pense que c’est leur projet.

Pour accentuer ce processus de séparation des musulmans de la communauté nationale, il y a un autre aspect qui est la guerre culturelle. Il s’agit de séparer toujours davantage culturellement les musulmans de la culture française. Pour cela, ils s’appuient sur la décomposition de la culture française pour en faire un parfait repoussoir pour tout bon musulman. Plus la société française est athée, libertaire, permissive, consumériste, sans repères, vide de sens, et en faillite éducative, plus la fracture culturelle grandit avec les musulmans. Je crois que cet aspect des choses est majeur dans le défi auquel nous sommes confrontés. Ce n’est pas le « choc des cultures », mais le « choc des incultures » comme dit François-Xavier Bellamy.”

Autres articles

34 Commentaires

  • dudesert , 13 Jan 2015 à 12:31 @ 12 h 31 min

    Beaucoup de millions de mort aussi et surtout au nom de la laïcité ou de l’athéisme : guerre de Vendée, urss, chine, cuba,coree , nazisme , communisme, avortement…

  • Bernard DUJARDIN , 13 Jan 2015 à 13:29 @ 13 h 29 min

    Rien, ou… L’antechriste ?

  • Bernard DUJARDIN , 13 Jan 2015 à 13:44 @ 13 h 44 min

    Excellente analyse, qui rejoint la mienne a la lumière des méthodes du FLN, pendant la guerre D’Algérie.
    Cela lui a permis, alors qu’il était initialement très minoritaire de bouter les Français hors d’Algérie.
    Je suis certain de la bonne volonté aujourd’hui de la majorité des musulmans français. Il faut seulement qu’ils intègrent les risques de cette méthode et la mettent en échec. Tout dépend d’eux !

  • Bernard DUJARDIN , 13 Jan 2015 à 13:48 @ 13 h 48 min

    Excellente analyse, qui rejoint la mienne a la lumière des méthodes du FLN, pendant la guerre D’Algérie.
    Cela lui a permis, alors qu’il était initialement très minoritaire de bouter les Français hors d’Algérie.
    Je suis certain de la bonne volonté aujourd’hui de la majorité des musulmans français. Il faut seulement qu’ils intègrent les risques de cette méthode et la mettent en échec. Tout dépend d’eux !

  • JEAN , 13 Jan 2015 à 14:45 @ 14 h 45 min

    Vous supposez bien, ce n’est pas de Dieu tout ceci. C’est si simple d’avoir accès à Dieu, sans rendez-vous même.
    Il est toujours disponible.
    Entrez dans votre chambre, et de tout votre coeur, invoquez le, vous serez surpris. Faites le dès aujourd’hui.

  • JEAN , 13 Jan 2015 à 14:47 @ 14 h 47 min

    Ma réponse était destinée à “fleurdenavet”

  • JEAN , 13 Jan 2015 à 14:53 @ 14 h 53 min

    Je n’ose l’écrire ici en toutes lettres.
    La hiérarchie céleste ? Dieu/Jésus, les anges, les anges déchus (emmenés par leur chef satan). Maintenant, ranger le dans la bonne “case”.

Les commentaires sont fermés.