Plus de flics aux Manifs pour Tous que de soldats français en Centrafique…

Le Monde résume le hollandisme en donnant la parole à un colonel très remonté par la situation de l’Armée française en Centrafrique :

« Il y avait plus de policiers, 2 000, à La Manifestation pour tous face à une foule de mamans avec poussettes que de soldats dans Sangaris pour un pays livré à la haine intercommunautaire ! »

C’est cela, le hollandisme : fort avec les faibles, faible avec les forts. Reste aux catholiques et autres militants pro-famille à montrer leurs muscles…

Articles liés

14Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Goupille , 13 février 2014 @ 21 h 10 min

    L’Armée commence à en avoir ras le trouffion.
    C’est bon, ça, coco.

  • antonini , 14 février 2014 @ 0 h 43 min

    a quand un coup d’état ,pour virer toute cette merde d’incapable au gouvernement ???

  • JSG , 14 février 2014 @ 7 h 06 min

    Avec une armée de métier, les gouvernements peuvent se permettre toutes les erreurs d’appréciation -du style de leur calamiteuse gestion économique-, rien ne se passera, ces soldats étant payés par les irresponsables qui les envoient au casse pipe.
    Une armée de citoyens, serait beaucoup plus difficile à manier,
    Merci monsieur Chirac !

  • Alainpsy , 14 février 2014 @ 9 h 23 min

    Prenez le pouvoir, comme en Egypte où ils ont viré les sauvages barbus, nettoyez la place des dégénérés incompétents, au moins il y aura de la cohérence.

  • dups , 14 février 2014 @ 10 h 08 min

    de giscard à hollande – qui après ?

  • le réel , 14 février 2014 @ 10 h 10 min

    ne rêvez pas ils doivent leur avancement au système, ils sont leur faire valoir!

    ils sont légalistes

  • Hilarion , 14 février 2014 @ 13 h 28 min

    Certes ils sont légalistes. Mais quand le pouvoir atteint les limites inférieures de la forfaiture, abandon de harkis à la barbarie FLN après avoir été trahis par les promesses qui leur avaient été faites par exemple, des hommes d’honneur tels le commandant Hélie de Saint Marc ou le colonel Bastien Thiry avec l’attentat du Petit Clamart se sont levés et il leur en a coûté très cher puisque Bastien Thiry fut le dernier fusillé et De Saint Marc condamné à de longues années de prison et ruiné. Néanmoins il se constate que des hommes existent encore dont on aimerait que l’esprit imprègne fut-ce à dose homéopathique les rats dans le fromage républicain qui nous gouvernent.

Les commentaires sont clôturés.