Scandale pédophile : l’EdNat allume un contre-feu

Le lendemain de la fuite de l’arrestation et de la mise sous écrou le 28 janvier dernier d’un professeur parisien de l’enseignement public âgé de 28 ans pour possesion de fichiers pédopornographiques, on apprend qu’un prêtre condamné pour viols sur mineurs est coauteur d’un livre consacré à la laïcité et promu par l’Education nationale… Un hasard, sans doute !

Autres articles

15 Commentaires

  • Charles , 13 Fév 2015 à 11:12 @ 11 h 12 min

    L’important est de souligner les protections épiscopales conciliaires
    dont ce pervers a pu profiter pour commettre ces horreurs.

    Il existe un scandale de même type au sein de la direction
    des Radios chrétienne Francophones (ex de France)(RCF)
    ou un réseau de pédophiles s’est incrusté.
    Le chef du réseau est passé en correctionnelle en 2012
    mais “grâce” au soutien indéfectible de la conférence des évêques,
    son dossier a pu être occulté par les médias compréhensifs.
    Il devait en savoir beaucoup sur nos éminences.
    Le prétexte officiel étant que il fallait éviter une baisse des dons…..

  • michaeli , 13 Fév 2015 à 12:32 @ 12 h 32 min

    Votre auréole s’opacifie et laisse entrevoir un fort communautarisme.

  • HIBISCUS , 13 Fév 2015 à 13:13 @ 13 h 13 min

    Ces horreurs n’existent pas que dans la religion chrétienne.

    Les viols sur mineurs, sont autorisés par la religion islamiste.
    Les vieux libidineux épousent des gamines de 9 ans, et en
    France, c”est permis??!!!. Il faut dire que les lois de la république
    ces gens là passent au dessus.

  • Goupille , 13 Fév 2015 à 13:57 @ 13 h 57 min

    Explication de texte ?
    Merci.

  • Goupille , 13 Fév 2015 à 14:19 @ 14 h 19 min

    Rue 89, spécialiste en la matière, fouille les poubelles de l’histoire. Ce prêtre est sorti de prison en 2009. Selon le discours habituel de gauche appliqué aux dealers, violeurs, tueurs : “Il a payé sa dette à la société”.

    Mais la Vertu gauchiste, dont nous savons à quoi elle ressemble, en a décidé autrement. Cinq ans après, il n’a pas le droit d’écrire dans un ouvrage collectif consacré à la bonne entente entre “communautés” religieuses, sujet “humaniste” s’il en est… Ses articles vont être caviardés.

    La pourriture laïcarde ne nous étonnera décidément jamais.

  • Le Forez , 13 Fév 2015 à 14:34 @ 14 h 34 min

    Prêtre, prêtre, faut vite le dire ! Surtout s il est consacré à la mode vaticane 2.0 ! Il ne l est pas ! Enfin prêtre ou non, vue sa responsabilité envers les âmes, il va déguster chaud là où il finira dans l éternité ! Jamais entendu d histoires pareilles chez les tradis ! Après il peut y avoir des conduites suspectes mais non entachées de pédophilie , conduites punies par les lois canoniques de la Sainte Église, comme un certain abbé ” Laffritte” qui erre dans les sites tradits et royalistes ( j ai volontairement changé son nom d une lettre) alors qu il fut marié et pourtant on lui donnerai le Bon Dieu sans confession !

  • mustang , 13 Fév 2015 à 15:58 @ 15 h 58 min

    A Leforez:
    Vous êtes mandaté par qui pour affirmer que quelqu’un est prêtre où
    pas?? De qui avez vous reçu une telle autorité?? De Notre Seigneur
    lui même??
    Je pense par ailleurs moi aussi que les milieux “tradis” sont moins
    exposés à ce genre d’horreur, mais méfiance, les pervers peuvent s’infiltrer partout (cf le fondateur des légionnaires du Christ….)

Les commentaires sont fermés.