Royaume-Uni : Les enseignants britanniques obligés de dénoncer à la police leurs étudiants radicalisés

Le Royaume-Uni craigne que les jeunes Britanniques n’adhérent à l’Etat islamique. En vertu d’une énième loi anti-terroriste, les enseignants britanniques se verront obligés de déposer une plainte contre les étudiants tenant des propos extrémistes. Une mesure drastique qui ne plaît pas à tout le monde :

Autres articles

2 Commentaires

  • dudesert , 13 Avr 2015 à 8:59 @ 8 h 59 min

    Les socialos me font toujours rire : ils nous expliquent à grands renforts de psy qu’ils ne faut rien interdire aux adolescents parce qu’ils passent outre (c’est dans l’adn de l’ado !) Et ils veulent qu’on denonce leur propos de contestataires ….

  • Vautrin , 13 Avr 2015 à 14:11 @ 14 h 11 min

    LE Royaume Uni CRAINT (et non pas craigne !) à juste titre la fanatisation de jeunes musulmans. Que cela ne plaise pas aux travaillistes et autres “leftish” ou “pinkoes” n’a aucune importance, lorsque des mesures vigoureuses s’imposent, il faut les prendre.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France