Samuel Jaramillo, une vocation précoce qui interpelle les Amériques

Samuel Jaramillo, 3 ans, souhaite devenir prêtre. Orphelin, le petit garçon qu’élèvent sa grand-mère et une tante à Medellin (Colombie), a été filmé par ses proches en train de s’entraîner à dire la messe. La vidéo fait un tabac : plus de 400 000 visionnages en 15 jours ! Pour Noël dernier, Jaramillo n’a pas demandé de jouets comme la plupart des enfants de son âge, mais les « vêtements du prêtre” et les objets nécessaires pour « célébrer » la messe. Il connaît par cœur le Credo et prêche déjà ce qui ressemble à des homélies.

Dans El Colombiano, le Père Daniel Monsalve relève « la passion de Jaramillo pour ce qu’il dit et la tendresse qui l’inspire”. “Dans un monde en mutation parfois indifférent aux questions religieuses, cet enfant apparaît comme un témoignage de l’amour de Dieu et de fascination pour les célébrations sacrées, très certainement favorisé par ceux qui s’occupent de lui et par le curé de sa paroisse”, continue-t-il. Le prêtre y voit “Dieu qui continue de parler à l’humanité par la noblesse et l’humilité de ses plus petits enfants, les favoris du Royaume des Cieux”. Une belle histoire qui, selon lui, doit “servir d’exemple pour la promotion des vocations sacerdotales et religieuses” en Colombie et ailleurs.

La tante de Jaramillo affirme n’être pour rien dans cette vocation précoce, elle-même n’assistant pas régulièrement à la messe. C’est avec sa grand-mère que le petit garçon s’y rend chaque dimanche et chaque mardi. Ce qui fait dire au Père Monsalve : « Les parents et tous ceux qui sont impliqués dans la prise en charge des enfants doivent continuer à jouer ce rôle essentiel de témoignage et d’encouragement. » 

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • MJC , 13 mai 2013 @ 15 h 57 min

    Pour le moins surprenant !!!!

  • J.75 , 13 mai 2013 @ 16 h 00 min

    S’il vivait en France, avec le gouvernement que l’on a, ce petit garçon se ferait “extraire, arracher du déterminisme familial ou religieux” par les dogmatiques-idéologues Taubira-Peillon pour devenir un bon petit pantin docile anticlérical qui vote à gauche grâce à la morale dite “laïque”, il pourrait choisir de devenir femme ou de “genre indéterminé” tout en sachant les tenants et aboutissants de la sexualité dès l’école primaire…

    Mais il vit en Colombie, donc il échappera à toutes ces horreurs “scolaires” que j’ai évoqué, en Colombie!!

  • Rosário Soveral , 13 mai 2013 @ 16 h 39 min

    C’est dommage qu’on ridiculise, sans en avoir conscience, la Sainte Eucharistie avec cet enfant qu’on voit bien qui joue. L’Eucaristhie n’est pas un jouet d’enfants,

  • monhugo , 13 mai 2013 @ 16 h 40 min

    En Colombie, si le mariage à la sauce homo vient d’être repoussé au Sénat (24 avril dernier), la Cour constitutionnelle a accordé aux concubins homos depuis 2007 les mêmes droits sociaux et patrimoniaux que les hétéros en union libre. Nul doute que la question reviendra bientôt à l’ordre du jour….

  • Câlinou , 13 mai 2013 @ 17 h 17 min

    Il aura le temps de changer d’avis quand il s’apercevra de ce qui se passe dans l’Eglise.
    Nous attendons de voir les actes du Pape François tant loué des médias.
    C’est louche d’être loué des médias….
    Son prédécesseur ne l’était pas tant loin de là ; rappelez-vous le ” Panzer Kardinal ” !

    Un précédent commentaire de NDF nous apprend que le président de la Conférence des Evêques de France appartient au Grand Orient.
    Qu’en est-il de Sa Sainteté ?

    P.S. Dans le pays de Sa Sainteté, la chute des vocations sacerdotales est réelle.

  • Eric Martin , 13 mai 2013 @ 17 h 27 min

    Vous voyez le mal partout, vous.

  • poulain salvat françoise , 13 mai 2013 @ 17 h 27 min

    très bien dit,JL 75!!Bravo!

Les commentaires sont clôturés.