Impôt : les hauts taux tuent les totaux

Trop d’impôt tue l’impôt : les Français viennent de subir trois années de matraquage fiscal et l’État se rend compte que les recettes fiscales ne sont plus au rendez-vous. Montant du manque à gagner fiscal ? 11 milliards d’euros rien que pour 2013. Pour Nicolas Doze, sur BFM TV, il faut donc au plus vite baisser les prélèvements obligatoires et bien sûr la dépense publique puis ouvrir un véritable débat sur la taille de l’État et le niveau de redistribution que l’on souhaite financer :

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • calitu2b , 13 mai 2014 @ 18 h 52 min

    Ceux qui doivent posséder une ruche d’abeilles le savent bien ,on ne récolte pas tout le miel, surtout en période défavorable,s’est STUPIDE,l’abeille ne pourra plus affronter l’hiver rigoureux , l’apiculteur en récupérant par des prises importantes le miel , met l’éssaim en difficulté ,il évite donc de le faire, ce qui est logique, en n’observant pas cette règle élémentaire, l’essaim finit par mourrir, l’apiculteur met son exploitation en peril , il finira par mourrir aussi par voie de conséquence, trop de prises de miel tue la RUCHE, mais le fait de remettre un peu de mieil dans la RUCHE ne la sauvera pas,le mal est déja fait,la majorité des abeilles sont mortes de froid durant l’hiver,c’est bien triste, c’est pourtant ce que fait l’état avec ses contribuables, qui s’occupe vraiment de la RUCHE FRANCE ????car il y en avait du miel à une certaine époque.!!!!.. mais….maintenant..que reste-t-il de nos beaux jours??…car.. il est déja trop tard …passe passe le temps…. nous n’en avons plus pour très longtemps…………………………

  • baldag , 14 mai 2014 @ 16 h 27 min

    Lorsqu’on voit la gabegie généralisée des sommes collectées par les impôts de toute sorte; on n’a pas envie de payer, c’est certain.
    Si l’argent était mieux utilisé pour accroître la prospérité du pays, l’embellir, pour que ceux qui ont le mérite de se donner du mal à l’école, au travail, en retraite, en famille vivent un peu plus dans la sérénité, tout irait mieux! Or c’est très loin d’être le cas car l’objectif premier est et a été de favoriser son camp politique, de prendre le pouvoir et de le garder : j’oserais dire que c’est beaucoup plus flagrant à gauche qu’à droite.
    La plus belle invention socialiste a été la “redistribution” (sous Jospin). Dès lors, on a commencé à piller les gens pour donner contre des voix la moitié de ce les gens dits de la classe moyenne, celle qui travaille beaucoup et ne pose pas de problèmes, avaient gagné à d’autres gens qui, soit ne veulent pas travailler, soit viennent de pays étrangers sachant que chez nous c’est l’aubaine d’une part, et pour gonfler le personnel de la fonction publique pour ceux qui préfèrent par précaution, moyennant une adhésion syndicale et un bulletin électoral se caser dans leurs méandres, d’autre part, vivier de voix qui commence néanmoins à se fissurer.
    Autant j’ai toujours accepté de payer des impôts pour que vive et prospère MON PAYS, autant je refuse qu’on me vole ce que j’ai gagné qui peut profiter au pays et pourrais épargner pour le donner à d’autres qui tendent la main, car là ce n’est plus AU SERVICE DU PAYS.

  • Heloise , 28 juin 2014 @ 13 h 18 min

    En France, nous aimons bien tout compliquer, surtout nos dirigeants d ailleurs. Ca fait plus sophiste et intellectuel. Peut etre devrions nous y reflechir un peu. Qu en serait il si on annulait toutes les niches fiscales et declarait que toute personne resident et ayant des revenus sur notre territoire pIe l impot a hauteur par exemple de 10%? Plus possible pour les tres riches de payer un fiscaliste et d etre exonere d impot ou d en payer une part infime. N est ce pas ca aussi l egalite face a l impot? Combien d argent rentrerait ainsi dans nos caisses par rapport a ce que nous rapporte actuellement l impot sur le revenu?

Les commentaires sont clôturés.