Jean-Christophe Lagarde crée le parti centriste «Force européenne démocrate»

Tribune libre d’Alexandre Vatimbella*

La cohabitation entre Hervé Morin et Jean-Christophe Lagarde, respectivement président et président-délégué du Nouveau centre, ne pouvait plus durer tant l’animosité entre les deux hommes était grande. Elle remonte à loin puisque lors de la création du Nouveau centre en 2007, ils s’étaient déjà affrontés et n’avaient trouvé un terrain d’entente qu’en se partageant la tête du parti, Morin promettant même à Lagarde de lui laisser la place deux ans plus tard, ce qu’il n’a pas tenu. En retour, Lagarde est devenu le principal opposant de Morin, faisant tout pour faire capoter la candidature de ce dernier à l’élection présidentielle. Ce ne fut guère difficile, toutefois, puisque Hervé Morin n’a jamais dépassé les 2% d’intentions de vote dans les sondages et n’avait pas grande chance d’obtenir les 500 signatures d’élus nécessaires pour se présenter. Après les législatives où les deux hommes ont été réélus, la séparation devenait évidente. Alors que l’on pensait que Jean-Christophe Lagarde allait rejoindre une nouvelle formation dirigée par Jean-Louis Borloo, les tergiversations de ce dernier ont amené l’ancien président-délégué du Nouveau centre a sauté le pas en créant un nouveau parti sensé regrouper les démocrates sociaux sous l’appelation «Force européenne démocrate». Selon Jean-Christophe Lagarde, ce nouveau parti a vocation à faire parti de la nouvelle confédération qu’il appelle de ses vœux et pour laquelle il presse Jean-Louis Borloo de la créer en d’en prendre la tête. Il a ainsi déclaré que «les composantes du rassemblement des centriste sont les radicaux, les libéraux et les démocrates sociaux, les deux premières familles ont leur propre parti, le Parti radical et le Nouveau centre, mais tel n’est pas le cas des démocrates sociaux». En attendant cette confédération, ce nouveau parti ajoute au morcellement du Centre…

*Alexandre Vatimbella est journaliste et directeur du CREC (Centre d’étude & de recherche du Centrisme).

> Cet article est produit en partenariat avec le Centre d’étude & de recherche du Centrisme

Autres articles

1 Commentaire

  • domremy , 14 Juil 2012 à 12:39 @ 12 h 39 min

    les uns et les autres ne semblent pas avoir compris que pour beaucoup la France passe avant l europe ( dont ils ont refuser le traité)

Les commentaires sont fermés.