Le Gouvernement renonce à abîmer davantage le statut d’autoentrepreneur

Selon le quotidien Les Échos, le projet de réforme du régime des 893 000 autoentrepreneurs qui doit être présenté en conseil des ministres le 21 août prochain ne prévoit désormais plus de fixer un seuil maximal de 19 000 euros de chiffre d’affaires annuel (contre 32 600 actuellement) pour bénéficier de ce statut, comme initialement projeté par le Gouvernement Ayrault. On estime à plus de 11% la proportion d’autoentrepreneurs qui dépasseraient les 19 000 euros de chiffre d’affaires annuel. Adrien Sergent, le fondateur du mouvement des Poussins créé pour défendre le statut des auto-entrepreneurs, n’a pas manqué ce mardi de saluer “une grande victoire”.

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 13 août 2013 @ 11 h 41 min

    Une petite fleur en attendant la future loi sur la réforme des retraites prévue pour septembre , suivie de celle sur l’euthanasie prévue bien entendu , avant le procès reporté de ce médecin urgentiste qui a tué des êtres humains et qui , à cause , ou grâce à cette future loi , sera vraisemblablement relaxé .

  • C.B. , 13 août 2013 @ 11 h 41 min

    titre très optimiste.
    Ce matin (un peu tôt) sur rance-intox, on laissait entendre que certes la loi ne mentionne plus de seuil, mais que le texte d’application pourrait bien le réintroduire.

  • François Desvignes , 13 août 2013 @ 12 h 12 min

    J’attendrai de voir pour croire.

    Le Reich socialiste qui a fait du mensonge et du reniement ses méthodes préférées, pourra aussi bien retirer de sa main droite cachée ce que sa main gauche apparente n’a pu prendre.

    Leur seule politique est de susciter l’exaspération jusqu’à la guerre civile.

    Ne les croyons jamais
    Combattons les toujours

  • loupiote , 13 août 2013 @ 12 h 15 min

    Je crois ce que je vois. Pour le moment, paroles, paroles… Histoire de calmer tout le monde avant la rentrée…gouvernement le plus retors, le plus cynique jamais vu auparavant!!!!

  • Républicain non aliéné , 13 août 2013 @ 12 h 28 min

    Une bonne chose, il était temps que l’on cesse de décourager la création économique via cette politique contre productive.

    Mais de toute manière le minefi trouvera un moyen de compenser les “renoncements” de façade de ce gouvernement des taxes.

  • monhugo , 13 août 2013 @ 17 h 10 min

    Le pouvoir “renonce”. Pour l’instant. Par ailleurs, une hausse de la CSG est à l’ordre du jour du Conseil des ministres du 18 septembre prochain. De l’ordre de 0,2 à 0,5 point. Profit attendu : entre 2,4 et 6 milliards annuels (“Les Echos”). Pour en faire quoi, au juste ?….

  • charles-de , 13 août 2013 @ 23 h 38 min

    On augment e sans arrêt les impôts pour essayer de combler les trous des dépenses qu’on n’arrête pas de multiplier !! C’est comme le tonneau des Danaïdes ou le travail de Sisyphe, bien connus des Grecs !!!

Les commentaires sont clôturés.