COVID: MACRON SERA-T-IL LUI AUSSI MIS EN EXAMEN UN JOUR,

COVID: MACRON SERA-T-IL LUI AUSSI MIS EN EXAMEN UN JOUR,

COVID. EMMANUEL MACRON SERA-T-IL UN JOUR MIS EN EXAMEN ?

« Qu’ils viennent me chercher » avait lancé Emmanuel Macron devant les députés de la majorité réunis à la Maison de l’Amérique Latine à propos de l’affaire Benalla. C’était le 25 juillet 2018. Rajoutant, le responsable, c’est moi.

Trois ans plus tard, s’il ne risque rien tant qu’il est couvert par l’immunité présidentielle, il pourrait un jour regretter cet appel. La mise en examen pour mise en danger de la vie d’autrui dans la gestion de la Covid, d’Agnès Buzyn, alors sa ministre de la Santé, risque de lui retomber comme un boomerang. Et cette mauvaise gestion qui a coûté la vie à d’innombrables Français, dont nos anciens abandonnés dans leurs Ephad, est autrement plus délicate que le soutien d’Emmanuel Macron à Alexandre Benalla.

Si l’on en croit Agnès Buzyn, c ‘est en décembre 2019 qu’elle a alerté l’Élysée sur l’apparition d’un virus dans la lointaine Chine. Elle avait été l’une des premières avertie du potentiel danger mortel de ce virus apparut dans un laboratoire de Wuhan. Laboratoire inauguré à grands frais en présence du premier Ministre Bernard Cazeneuve et de son mari, Yves Lévy, alors directeur de l’INSERM,

Peut-on déclarer responsable, sinon coupable le président français sur les seules déclarations de son ancienne ministre de la Santé. Agnès Buzyn n’était pas d’ailleurs la première à prévenir le président d’une prochaine catastrophe sanitaire. L’Ambassade de France à Pékin avait pressenti que ce virus allait se répandre dans le monde, et dès décembre, le Quai d’Orsay en avait été averti. Et le ministre des Affaires Étrangères a du se faire un devoir d’en toucher un mot au Président. Une hypothèse raisonnable me semble-t-il.

Ce qui est certain, alors que la justice de la République est en train de s’intéresser de très près aux responsabilités de cette mauvaise gestion, (Pas de masque, donc il n’est pas recommandé d’en porter. Pas d’argent pour se lancer dans la recherche d’un vaccin. Pas de vaccin, mais tous les soirs un bilan morbide sur les chaînes d’info) c’est qu’Emmanuel Macron était au courant de la létalité de ce virus inconnu et qu’il n’a rien fait pour prendre les devants et en alerter les Français.

Même si c ‘est le cas de la plupart des dirigeants de la planète, sa responsabilité devrait forcément à un moment ou à un autre, être mise en cause, ne serait-ce que par des actions judiciaires des familles des défunts.

Alors, non M. Macron, ce ne sont pas les Français qui viendront vous chercher pour que vous fassiez amende honorable, mais la Cour de Justice de la République, lorsque votre immunité ne vous assurera plus de sa clémence légale et constitutionelle.

Floris de Bonneville

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • maginet , 13 septembre 2021 @ 14 h 07 min

    que DIEU vous entende

  • Coquant , 13 septembre 2021 @ 14 h 18 min

    La photo utilisée représente bien l’ignomité du personnage. Il sera devant la justice dés son expulsion de l’Élysée. Et j’espère que sa muse sera avec lui.

  • Oranie , 13 septembre 2021 @ 15 h 05 min

    En principe ce n’est pas le subordonné mais le chef qui prend les coups , lorsqu’il y a une affaire.
    Problème est ce que Macron est un chef.
    Après l’affaire Benalla, il avait dit : “Qu’on vienne me chercher.”
    Donc, il s’attend à faire un possiblz séjour à la Santé.

  • HuGo , 13 septembre 2021 @ 15 h 33 min

    Il y en a qui ont encore confiance en la Cour de Justice telle qu’elle est actuellement !
    Au pays des aveugles, les borgnes pourraient être rois !
    Et merde, au simple mot «éborgné», une immense tristesse m’accable, au souvenir des quelques premiers mois qui ont vu des manifestants pacifiques réprimés à force de tirs LBD, d’usage fréquent de nasses, de lancer de grenades et autres matraquages en toute impunité ….c’est pas dans un avenir proche que justice sera rendue.
    Il le faudra ! Plus tard….un Temps passera !

  • Sonja , 15 septembre 2021 @ 11 h 26 min

    Il est impératif de reprendre notre Souveraineté en re-stabilisant le DROIT dans son origine en éliminant toutes les modifications constitutionnelles et la priorité cédée à l’Europe, aux différentes Cours et aux traités européens et certains internationaux qui ruinent nos velléités à rester debout et créatifs et en capacité de défendre notre territoire national dans de vastes domaines que nous possédons en tout honneur. Nous avons trop délégué et accepté, aujourd’hui c’est contraints et forcés que nous plions même à la volonté allemande qui elle rompt toute négociation par la Cour de Karlsruhe.

  • YAYA , 15 septembre 2021 @ 17 h 28 min

    Vu tous les morts à cause de MACRON, j’espère bien qu’il ira en prison !!!

  • David , 16 septembre 2021 @ 19 h 31 min

    NON pas de prison mais au service de nos ainés en EPAD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *