Ce qui se cache (aussi) derrière la mortifère loi “santé”

Les députés vont de nouveau examiner le projet de loi santé à partir de lundi prochain. Ce projet de loi contient de nombreux enjeux bioéthiques, dont les suivants ont été réintégrés par la commission des affaires sociales mardi dernier.

Il s’agit principalement :

  • de créer un nouveau régime de recherche sur l’embryon (art 37)
  • d’imposer des quotas d’avortements aux établissements de santé (art 38)
  • de renforcer le consentement présumé au don d ‘organes (art 46 ter)
  • de faire réaliser des avortements par des sages-femmes (art 31)

Pour toutes ces dispositions bioéthiques réintégrées par la commission des affaires sociales, la Fondation Jérôme Lejeune a invité les parlementaires à présenter des amendements de suppression afin d’éviter ces dérives bioéthiques majeures.

En savoir plus.

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • xrayzoulou , 14 novembre 2015 @ 13 h 33 min

    Loi scélérate ! Elle est bien dans la ligne de ce gouvernement mortifère, criminel et responsable dans ces actes contre nature. Qu’ils prennent garde, leur temps est compté et le jugement de DIEU sera impitoyable, si ils ne changent pas leur fusils d’épaule.

  • itou , 3 décembre 2015 @ 19 h 39 min

    les lois infâmes selon Marie julie

Les commentaires sont clôturés.