Boko Haram assassine plus de 2 000 Nigérians dans l’indifférence générale

[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d1991016.678194806!2d12.356765307408274!3d12.92670751836846!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x111aa04e094bb4b9%3A0xecaf92c022adfd4b!2sBaga%2C+Nigeria!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1421194025089&w=600&h=450]

L’attentat islamiste survenu mercredi dernier à Paris a éclipsé un autre événement de bien plus grande ampleur : les djihadistes de Boko Haram (organisation proche de «l’État islamique » dont le nom signifie : « livre pas bon ») ont déferlé dans la ville de Baga et les villages alentours, brûlant de nombreuses églises et provoquant la mort d’au moins 2000 personnes (mais le chiffre est probablement sous-estimé, selon le Père Patrick Tor Alumuku, Directeur des Communications sociales de l’Archidiocèse d’Abuja, interrogé par l’agence Fides).

Selon Le Rouge et le Noir relayant une dépêche AFP, on dénombre plus de 20 000 réfugiés dans le camp de Maidugari. La gazette-en-ligne ajoute :

“Selon un dirigeant local, les femmes, enfants et personnes âgées sont les principales victimes, car elles n’ont pas réussi à fuir à temps lorsque les islamistes ont attaqué la ville.”

Le Père Tarik Alumuku explique par ailleurs :

“Lorsque les miliciens de Boko Haram arrivent dans une ville importante, ils ne font pas de distinctions entre chrétiens et musulmans et la population s’enfuit, quelle que soit sa religion. Boko Haram ne sépare les musulmans des chrétiens que dans les villages les plus petits. Désormais, nous sommes face à une guerre de dimension régionale. A côté des combattants originaires du Nigeria, Boko Haram a été renforcée par des éléments djihadistes provenant de Libye et du Mali, d’où ils ont été chassés par l’intervention française. Leur objectif est la création d’un califat dans le nord du Nigeria.”

Autres articles

24 Commentaires

  • Olivier84 , 14 Jan 2015 à 4:02 @ 4 h 02 min

    Le plus immonde est probablement ce que j’ai entendu hier dans NOS médias, ceux qui ont rabâché pendant des heures leur émotion et qui ont vite oublié leur ennemi vital pour retomber dans la manipulation odieuse : donc hier sur France Info (oui j’ai honte) il y avait une rubrique du style “décryptons l’info”, et il était dit que ce que paraissait sur Internet sur ce massacre était faux puisque, accrochez vous bien, la photo qui accompagnait l’info n’était pas celle du massacre mais celle d’un massacre antérieur ! Quelle logique !!!!!
    Sur un autre sujet dans la même émission mais dans la même veine, leur première argumentation pour déclarer que Marine Le Pen ne représentait pas 25% des français c’était de dire, accrochez vous bien là aussi, qu’elle mentait puisqu’elle n’avait fait que 24% et les brouettes, brouettes d’ailleurs plus proches de 100 que de zéro !
    Et après ils nous demandent d’être Charlie ? Mais bon sang, même si je suis à l’opposé même des idéaux de Charlie Hebdo, ces derniers sont des millions de fois plus dignes qu’eux en terme de journalisme, ils ne se couchaient pas. Nos médias n’ont décidemment rien compris !

  • jsg , 14 Jan 2015 à 7:18 @ 7 h 18 min

    Parmi la bande de gueulards; chantres du vivre ensemble, des lumières, de la démocratie, des droits de l’homme (humains devrions-nous dire)se planquent les frustrés de la dictature du prolétariat, de la lutte des classes.
    Alors, tous ces gens-là se savent responsables par leur vote idéologique irresponsable, de la situation dans laquelle nous sommes englués.
    Alors, dites-vous bien que ces medias manipulés, profitent de cette opportunité qui leur est offerte pour abattre leurs dernières cartes avant le grand nettoyage, et de la suppression de leurs avantages liés à la “bonne parole”.
    Si j’en crois ce que décrivait mon père, l’ambiance est similaire aux années trente-quarante. La seule différence réside dans le nom de l’ennemi potentiel que ceux-ci s’évertuent à ne pas nommer.
    Nous ne remercierons jamais assez, l’après de Gaulle et son grand orchestre d’humanistes (alimentaire mon cher Watson), les Giscards, Mimit, Chichi, Sarko, et notre bon président, responsables du regroupement familial lié au droit du sol, de la suppression de la peine de mort, du service militaire, du délitement de la société par le vote de lois immondes.
    Alors, hormis quelques envolées lyriques des opportunistes en place, les maladresses vont succeder aux maladresses, les impots vont augmenter encore plus et rien de positif ne sortira de ce drame qui était prévisible.
    Sincèrement j’aimerais me tromper, je prie pour ça.

  • trahi , 14 Jan 2015 à 8:07 @ 8 h 07 min

    40 Pays représentés dimanche dans la marche à Paris!!!Ils font quoi pour détruire ces islamistes en Afrique et en Syrie qui ASSASSINENT a longueur de journée?…Les Ricains quand il y a du pétrole déclarent la guerre et tuent des milliers de combattants et là, QUE DAL!!!RIEN !!! 100 000 militaires pour nettoyer ces MERDES, et ont en parle plus!!!ON ATTEND QUOI???

  • Guy Marquais , 14 Jan 2015 à 8:30 @ 8 h 30 min

    S’il vous plait, Monsieur Nouveldefrance, le défilé c’est quand ?

  • Pascal , 14 Jan 2015 à 8:52 @ 8 h 52 min

    Normal, quatre bobos décadents ça a plus de valeur sur le marché que 2 000 chrétiens noir ébène !

  • marie france , 14 Jan 2015 à 9:27 @ 9 h 27 min

    ce ne sont pas “les 4 bobos ….” qui ont demandé tout ce cinéma ,ils doivent en rire s’ils ont vu çà !!pour les 2000 “ébénes” j’ai beaucoup de chagrin ,ces pauvres gens ne demandent RIEN ET CES ISLAMISTES LES TUENT AU NOM DE LEUR PROPHETE !c’est que la mère st criq devrait cdénoncé dans son journal au lieu de dire des conneries !!

  • mds , 14 Jan 2015 à 10:00 @ 10 h 00 min

    Très explicite le titre de cet article. Mais l’indifférence elle vient d’où ? N’est-ce pas le travail des journalistes que de communiquer en temps et en heure TOUTES les informations ? Où étiez-vous quand ce massacre a eu lieu ? Il vous faut pratiquement une semaine pour relayer ces atrocités ? Un marché plus porteur vous accaparait ? Enfin là vous avez de quoi vous mettre sous la dent, car ça continue…

Les commentaires sont fermés.