Rencontre avec des maires qui ne veulent pas saccager leur ville avec des HLM

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • HIBISCUS , 14 février 2015 @ 16 h 57 min

    construire des hlm pour qu’elles deviennent des citadelles imprenables,
    non merci. La France est assez vérolée par la vermine.
    Aider les français de souche à se loger? oui……………………

  • Hortensia , 14 février 2015 @ 22 h 04 min

    Le Maire de Nogent sur Marne a raison ; ses électeurs aussi !

  • Alaindebonnefoi , 15 février 2015 @ 10 h 11 min

    Ayant été voisin de Nogent sur Marne, je comprends le Maire, il suffit de regarder autour de sa ville, les zones de non-droit, ce qu’elles nous coûtent et à qui elles servent…………….
    Cette loi a été faite uniquement pour ramener des voix aux bien-pensants qui n’habitent surtout pas dans ces quartiers dits “défavorisés” . C’est une belle hypocrisie organisée .

  • baldag , 15 février 2015 @ 11 h 46 min

    Il s’agit bien d’un saccage de la ville et aussi de la société. Si encore ces logements servaient au Français

  • leopard , 15 février 2015 @ 12 h 15 min

    Ils ont raison eux vivent ces situations. Ceux qui prônent la cohabitation vivent pl des Vosges et autres pas à Bobigny….

  • la lorgnette , 15 février 2015 @ 12 h 15 min

    Si c’est pour retrouver la faune que j’ai quittée;non merci!

  • F.abc , 15 février 2015 @ 19 h 16 min

    Ce n’est en rien la “panacée” d’aujourd’hui de notre France, bien au contraire ses quotas ridicule à respecter ne vont que dégrader nos villes nous inclinant petit a petit au dessus d’un fossé.

    Favorisant, (désolé de critiquer les honnêtes personnes appartenant au corps social pauvre) les gens a ne plus travailler en touchant leur aide complémentaire suffisante pour se payer le loyer et le un peut plus que minimum vitale.
    En plus de ça, comme l’avait précisé la personne, en regroupant cette partie de personne démunie, ne travaillant plus et se sentant désolidarisé de l’extérieur de ses nids, ils nouerons par logique une haine grandissante sur la jalousie des voisins extérieurs.
    Sauf qu’en faîte ce sont ses voisins extérieurs qui paient leur vie.

Les commentaires sont clôturés.