Edward Hopper refusé au Centre Pompidou car considéré comme «réactionnaire et académique»

Autoportrait d'Edward Hopper

Dans Le Figaro Magazine du 3 mars, Jean Clair, interrogé à propos de son dernier livre, Hubris, la fabrique du monstre dans l’art moderne : Homoncules, Géants et Acéphales (Gallimard), signale que « l’exposition du grand peintre américain Edward Hopper (1882-1967) prévue pour octobre prochain au Grand Palais a été refusée au Centre Pompidou parce qu’Hopper est considéré comme réactionnaire et académique ».

On apprend aussi qu’au MoMA de New York, « la Rue de Balthus achetée par Barr, le directeur du musée, dans les années 30, a été descendue des cimaises, en même temps qu’un superbe paysage de Hopper, cela au nom d’une vision de l’histoire débouchant, j’imagine, nécessairement sur Damien Hirst »

>>> Quelques toiles d’Edward Hopper… <<<

> Le blog de Christine Sourgins

 

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Papatangotchao , 14 avril 2012 @ 11 h 25 min

    Il est vrai que pour les lili-bobos parisiens, çà ne vaut pas un Jeff Koons et ses lapins roses en plastok, on est pas du meme monde.

Les commentaires sont clôturés.