VIDÉO | Éric Zemmour : « Oui, je déteste mon époque »

« Le politiquement correct, c’est l’héritage de la subversion soixante-huitarde née dans les universités américaines, féministe, multiculturaliste, défenseur de toutes les minorités contre la tradition des nations, du patriarcat, etc. » affirme Éric Zemmour dans « Ça se dispute » vendredi 11 avril sur I>Télé, tandis que Nicolas Domenach tente, sans grand succès, de retourner le mot « bien-pensance » contre ceux qui la dénoncent. « Finkielkraut, c’est un agent de la révolution conservatrice, réactionnaire, que j’appelle de mes vœux et qui est en marche », se réjouit Zemmour à propos de l’élection de ce nouvel immortel. Le chroniqueur admet, comme Denis Tillinac : « Oui, je déteste mon époque ».

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Charles , 14 avril 2014 @ 15 h 09 min

    PifPafPof,merci Mr Zemmour.

    De toutes manières,le déroulement de l’histoire
    est en train de s’accélérer sous nos yeux.

    Ceci dans toutes les directions,que ce soit à Bruxelles ou à Kiev.

  • Charles , 14 avril 2014 @ 15 h 35 min

    Mr Zemmour,si vous nous lisez,vous pourriez remplacer
    le mot « immigration » par le mot « clandestinité.
    Ainsi que le mot « immigrés  » par le mot « clandestins ».

    L’immigration au sens propre et historique du terme s’est arrêtée en Mars 1974
    pour être remplacée paru une suite délirante d’exceptions et de redéfinitions.

    Toute personne étrangère étant venue en France après Mars 1974 sans visa
    peut être suspectée d’être entrée en France de manière clandestine.
    Nul ne prévaudra d’un délit pour faire valoir un droit.
    Le droit du Sol a la naissance ne vaut que pour les personnes
    nées en France d’une mère non clandestine…

    Si je vole une Peugeot chez un concessionnaire avec une garantie de 2 ans,
    je ne peux pas invoquer la garantie pour exiger une prise en charge
    de réparation du concessionnaire en dedans des 2 années de garantie…

    Pour le déni du droit par les clandestins:
    A savoir toutes les personnes qui se placent d’emblée et des le premier jour
    de leur présence en France dans la plus pure négation de la souveraineté Française,
    considérée a leurs yeux comme illégitime.

    Pour ce qui est du « contrat » des 250.000 visas valls pour des algériens on notera:

    1.Le total sur 5 ans fait 1.250.000 étrangers (250.000 x 5).
    Il faut donc citer ce million 250.000 et non pas le niveau annuel.

    2.Le nombre des visas en 2013 a dépassé le seuil de 300.000.
    Soit 1.5 M en 5 ans.

    3.Un visa,par définition doit être « motivé »
    selon 5 options possibles:
    Visa de Travail,visa de Tourisme,visa d’Affaires,visa de Réfugié politique,visa Médical.
    Les Visas valls ne comportent aucun motifs de justification,
    ce qui implique que le terme « visa » est un abus de langage.

  • charles-de , 14 avril 2014 @ 15 h 43 min

    MOI AUSSI !

    Etudiant en Histoire à la Sorbonne en 68, et ayant pendant toute mon adolescence baigné dans le latin et l’histoire de Rome, j’ai vu dans cette fameuse « rèvolution » un signe de DéCADENCE, qui est loin, hélas, d’avoir été démenti !

    Moi aussi, je hais mon époque, et toute cette veulerie qui nous entoure et nous tire vers l’abîme.

    Heureusement, j’espère ne plus en avoir pour trop longtemps.

  • V_Parlier , 14 avril 2014 @ 15 h 47 min

    En effet il y a de quoi détester au moins tout ce qui prétend représenter notre époque:
    – Cette volonté de changer la société avant d’être capable d’administrer correctement l’Europe
    – La toute puissance de l’UE qui n’est plus simplement une bêtise mais une véritable machine de guerre et de propagande au service d’un projet démoniaque de chaos.
    – Ce sentiment de supériorité de ceux qui ânonnent sans arrêt la doxa politiquement correcte prémachée.
    – Cette hypocrisie, toutes classes et tendances confondues, qui consiste à déplorer les effets dont on chérit les causes (bouffe empoisonnée, chômage, décadence, consumérisme compulsif, assistanat…)
    – Naïveté « geek » qui consiste à faire croire aux gens que caresser des écrans et inventer ce qui existe déjà relancera l’économie mondiale (si toutefois elle mérite d’être relancée).

    Oui, cette époque devient bel et bien insupportable ici. Même les années Miterrand semblent être un paradis perdu, et je n’aurais jamais cru que je pourrais dire une telle chose à l’époque (car je n’ai jamais été socialiste et j’ai toujours été exaspéré par cette mentalité de la culture de l’excuse et du tire-au-flanc).

  • V_Parlier , 14 avril 2014 @ 15 h 48 min

    Il est vrai que cette clarification méritée d’être faite !

  • charles-de , 14 avril 2014 @ 15 h 52 min

    Il me paraît éVIDENT et pour ainsi dire NATUREL, que des IMMIGRéS parvenus aux commandes d’un pays fassent tout ce qu’ils peuvent pour faire venir le plus possible d’AUTRES éTRANGERS, QU’ILS VONT NATURALISER ENCORE ET MÊME à qui ils veulent DONNER LE DROIT DE VOTE pour couler encore plus vite le pays.
    Les « indigènes » n’auront à s’en prendre qu’à EUX-MêMES !

  • Libre , 14 avril 2014 @ 17 h 19 min

    Si ce monsieur était réellement ce qu’il dit , il serait royaliste et lutterait pour la royauté de jésus-Christ…Comme avant la « révolution »… »Un Roi ,une Foi , une Loi »…le reste est une escroquerie!

Les commentaires sont clôturés.