Drôles d’oiseaux (Vidéo)

Drôles d’oiseaux (Vidéo)

Vous êtes en vacances à proximité d’Angers ? Nous avons une belle idée de visite pour vous : une exposition sur les oiseaux au muséum des sciences naturelles d’Angers. Rassurez-vous, mis à part la salle de géologie et de paléontologie, en fin de parcours, qui a le charme suranné des cabinets savants du XIXe siècle, un tantinet poussiéreuse et quelque peu austère, le reste du musée est tout à fait adapté au « grand public » désireux de passer un moment agréable, en particulier cette exposition temporaire dédiée aux oiseaux.

Vous y verrez de très beaux spécimens empaillés qui raviront petits et grands : un toucan, un ara, cher aux cruciverbistes et, beaucoup plus imposant qu’on ne l’aurait imaginé, un quetzal aux plumes flamboyantes et autres oiseaux exotiques multicolores. A côté, la faune ailée de nos régions semble bien terne, hormis les rapaces et les hiboux, vraiment impressionnants. Vous verrez que l’albatros, le plus grand oiseau marin, n’est décidément pas une simple mouette ! Vous y verrez des œufs de toute taille, de toutes formes et couleurs – bon, il n’y a tout de même pas d’œufs carrés ou bleu pétard : l’œuf de colibri est minuscule, celui de l’æpyornis gigantesque. Il faut dire que cet oiseau, disparu il y a quelques centaines d’années, pesait jusqu’à 500 kilos – imaginez la taille de l’omelette avec un seul de ces œufs ! Vous apprendrez pourquoi les oiseaux volent, pourquoi ils ont une vue bien plus perçante que la nôtre, etc.

Et puis, profitez-en pour visiter les collections permanentes : vous frissonnerez en dévisageant le puissant tigre ou le fluet guépard ; vous resterez bouche bée devant le gigantesque spécimen d’esturgeon pêché dans la Loire au XIXe siècle ou celui du poisson-lune pêché au Croisic, aussi laid que gros ; vous admirerez l’étrange ornithorynque ou le très rare okapi, qui ne fut découvert qu’en 1901.

Les insectes sont vos amis ? La collection de coléoptères et de papillons est là pour vous, rassemblée par des générations de savants locaux et minutieusement présentée dans de jolies boîtes.

Et puis, comment ne pas parler du lieu qui vous accueille ? L’hôtel Demarie-Valentin est un joli petit hôtel particulier, construit au début du XIXe siècle qui, malgré une façade assez fade, recèle de très belles salles et un charmant jardin suspendu lové entre deux galeries aux colonnes classiques. Quant à la salle de géologie, elle occupe tout simplement l’ancienne Grande Salle du conseil municipal, qui date du XVIe siècle.

Alors n’hésitez pas !

  • Exposition Drôles d’oiseaux – Muséum des Sciences Naturelles – Angers – Jusqu’au 3 septembre 2017.

François Bregaint – Présent

Articles liés