Des hectares entiers d’arbres centenaires abattus et volés dans l’Ariège (ENQUÊTE)

Des hectares entiers d’arbres centenaires abattus et volés dans l’Ariège (ENQUÊTE)

« C’est un véritable massacre à la tronçonneuse », les mots d’Hélène Rameil, propriétaire avec son mari d’une parcelle de forêt à Perles-et-Castelet, petit village rural d’Occitanie situé à quelques kilomètres d’Andorre, trahissent la stupeur et la colère de ces deux retraités de la région lyonnaise. Les époux Rameil ont découvert un matin de février une équipe de bûcherons​ d’Europe de l’Est en train de couper sans autorisation des chênes​ de 30 mètres de haut, qui se transmettaient depuis plus de quatre générations dans la famille. Avec une douzaine d’autres propriétaires lésés, ils ont constitué un collectif pour attaquer en justice la société espagnole qui a ciblé, coupé et volé plusieurs centaines d’arbres sur le territoire de la commune. Une plainte a été déposée et le procureur de Foix s’est saisi du dossier :

Source : RT France

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • a , 15 avril 2021 @ 17 h 56 min

    Personne n’a rien vu , personne n’a rien entendu , la gendarmerie de sait rien ? dans quel monde on vit ? entre les squatteurs impunis et toutes sortes de délits varies : que fait l’état ?
    Peut être faudra (il ressortir les fusils pour faire cesser tout cela ?) . j’entends déjà les bonnes âmes s’offusquer ; c’est pas bien !!!!
    je peut vous dire que mon sentiment est bien partagé dans la campagne ou chez les péquenots comme ils disent a Paris .
    Un retraité du prive qui a bossé toute sa vie pour faire vivre le système .
    jim

  • spirouk , 16 avril 2021 @ 16 h 52 min

    Oui bizarre que personne n’ait vu quoi que ce soit…. L’Etat jamais là quand il faut évidemment pour défendre les citoyens et leurs biens puisque lui-même et ses représentants pillent les français surtout ce qui bossent donc le crime est bienvenu chez nous. C’est un Etat voyou qui laisse la gangrène et s’associe avec les malfaiteurs pour contre balancer une force de moins en moins probable qui pourrait se réveiller. C’est le fonctionnement du système actuel pourri à la tête et en voie de décomposition. Nous sommes dans le monde des valeurs inversées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *