Cristeros : la liste des cinémas qui le diffusent

est consultable ici. Pour rappel, le film sort ce mercredi 14 mai, a été réalisé par Dean Wright et raconte une révolte mexicaine oubliée, celle de catholiques et d’amoureux des libertés, qui se battirent pendant trois ans contre Plutarco Elías Calles, un Président socialiste, franc-maçon et violemment christianophobe.

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monhugo , 14 mai 2014 @ 20 h 46 min

    Allez plutôt sur AlloCiné, qui donne bien sûr les séances également, en fonction de l’endroit où vous habitez, mais renseigne bien plus avant. Il faut attendre qu’un film sorte en salles pour que les commentaires antérieurs des “Allocinéens” soient accessibles en ligne. Aujourd’hui, on voit que les commentateurs qui avaient vu, d’une façon ou d’une autre, le film avant le 14 mai, ont su noter très haut – moyenne, pour l’instant de 4,5/5. Pour comparer, la moyenne des rares médias ayant parlé du film (début du Festival de Cannes – mauvaise date de sortie) est à 2,1/5. Il est assez peu probable que la très bonne moyenne des spectateurs reste en l’état… La bien-pensance est très active sur le site.
    Côté journaux gratuits, “A nous Paris” (hebdo) donne 3/5 au film (“manichéen”), et ce mercredi, seul “20 minutes” en parle. Ce sont les acteurs qui sont loués. Surtout.
    Ai hésité à aller voir aujourd’hui ce très long film (2 h 23). Pas eu le courage. Irai de toute façon, et le critiquerai sur AlloCiné- sachant dire pourquoi je l’ai aimé (ou pas…). Quand 95 % des “commentaires” font 2 lignes de ressenti, non argumentées (et bourrées, évidemment, de fautes de français).
    Paris ne le passe que dans 5 salles tous les jours, et à toutes les séances.
    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=186124.html

  • L.B.: fille de France et fière de l'être! , 15 mai 2014 @ 3 h 06 min

    Il passe chez nous et, ô signe des temps dans le deuxième lieu de pélerinage de France, deux fois par jour (grosse fréquence là où le dernier Spiderman a le maximum de trois séances certains jours!). J’irais le voir samedi au plus tard, pour voir le bel exemple de ces gens, car je pense devoir le suivre dans les tous prochains temps de notre trouble période.

  • JSG , 15 mai 2014 @ 8 h 12 min

    Film qui fut insidieusement censuré, en étant pas diffusé par dvd en France…
    J’avais à l’occasion indiqué me l’être procuré au Canada VF.
    Splendide.

  • flammande , 15 mai 2014 @ 18 h 07 min

    Un peuple qui se rebelle face à une élite franc-maçonne anticatholique, ça pourrait donner de mauvaises idées au bon Peuple… voilà pourquoi ce film a mis si longtemps a être distribué en France (et si mal) !!!

    Je l’avais vu en “streaming”… C’est énorme ! Un casting de rêve, des images et une puissance à couper le souffle… Epique mais sensible ! Courrez voir ce film…

  • Liberté Chérie , 15 mai 2014 @ 19 h 17 min

    Vu hier soir dès sa sortie : à voir absolument

    Ne tardez surtout pas

  • vieuxmarchois , 15 mai 2014 @ 19 h 19 min

    permettez moi de vous encourager vivement à voir cette oeuvre, rappel d’une histoire récente qui marque encore de part et d’autre les relations entre une administration mexicaine socialo marxiste et la majorité de la population. Ces persécutions sont l’affreuse répétitions de celles vécues par les chrétiens les premiers siécles

  • monhugo , 18 mai 2014 @ 23 h 00 min

    C’est un film médiocre, cinématographiquement parlant – et très daté.
    Mais le sujet abordé le rend indispensable, de manière militante !
    Quand on songe qu’une daube comme “La Rafle” a eu, en son temps, un très bon accueil d’une grande partie de la critique, une couverture médiatique éhontée, de nombreuses salles… parce que film hagiographique “peuple élu”…. Chacun ses “bonnes oeuvres” cinématographiques – moi, c’est “Cristeros”, ignoré ou démoli par ceux qui encensaient “La Rafle”. On se demande bien pourquoi…. Sans doute les “Viva Cristo Rey” (extrêmement nombreux) qui provoquent l’allergie chez nos critiques “laïcs”….. allez savoir…
    Vu tout à l’heure au Publicis, sur les Champs-Elysées – la salle de 400 places était remplie à un peu moins de la moitié (séance de 18 h 40). Ambiance recueillie, moyenne d’âge élevée. Des spectateurs prévenus par leur paroisse souvent – ai prêté l’oreille en attendant de pouvoir accéder à la salle (la séance précédente n’était pas terminée). Visiblement n’allant au cinéma que très rarement. Qui n’y connaissent strictement rien en matière de 7e art, et qui ont applaudi le générique de fin.
    Une certitude : si la fréquentation (en tout cas à Paris) n’est pas plus significative, “Cristeros” devrait quitter l’affiche (5 salles seulement) très vite.
    Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Les commentaires sont clôturés.