Cérémonie “discrète” pour honorer la mémoire du médecin militaire Alban Gervaise égorgé par un musulman à la sortie de l’école de ses enfants

Cérémonie “discrète” pour honorer la mémoire du médecin militaire Alban Gervaise égorgé par un musulman à la sortie de l’école de ses enfants

Il ne faut pas provoquer Abdelkader :

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.