Marlène Schiappa aurait-elle avoué indirectement être Marie Minelli? (Vidéo)

Marlène Schiappa aurait-elle avoué indirectement être Marie Minelli? (Vidéo)

Qualifiant d’érotiques d’immondes bouquins pornos, la secrétaire  préférée de Macron est venue pleurnicher à la télé contre l’article paru sur elle dans Arlantico, traitant ce media d’extrême droite et l’assimilant au FN.

“Ce n’est pas la question” at-elle répondu au journaliste de France Info qui l’interrogeait quant au fait qu’elle soit l’auteur de ces écrits salaces. Si l’on peut lire dans le regarde ce journaliste qu’il a compris que c’était elle et qu’elle se défaussait, il ne l’a surtout pas poussée dans ses retranchements.

Caparaçonné de féminisme et des drames des autres femmes, elle en profite pour jouer les victimes à chaque “paragraphe”.

Quand à son instar, l’on cherche à tous prix, la lumière des projos, et que de plus, l’on manque de savoir vivre, il faut s’attendre à prendre des coups.

Mais Marlène, tignasse de starlette ramenée sur le côté, la joue inattaquable…. et tente l’amalgame. Ce n’est pas parce qu’elle est une femme qu’elle s’est pris une volée de bois vert c’est parce qu’elle a écrit des bouquins incompatibles avec ses fonctions et qu’elle est soupçonnée d’avoir écrit bien pire, sous le nom de Marie Minelli, ce que vous le noterez, elle ne dément pas.

Qui ne dit mot consent.

En conclusion nous reprendrons les belles formules de Vincent Castagno dans le magazine Causeur: “Marlène Schiappa s’exprime à l’aide d’une voix sortie de la région supérieure des naseaux, émettant en continu des fréquences suraiguës qui pourraient être celles d’un violon démantibulé auquel il ne resterait plus qu’une corde. Le vacarme est éprouvant. D’autant qu’il arrive qu’il forme des mots qui eux-mêmes semblent former des phrases où l’on repêche çà et là ce qui pourrait bien être des idées. Le pêcheur débutant y débusquera sans difficulté des velléités néo-féministes et de vagues concepts marketing, flottant à côté de vieilles rengaines anti-islamophobes que suit la nuée de poncifs antichrétiens de rigueur. Surnagent aussi, dans cette mare sonore, ses conseils de savoir-vivre destinés aux femmes obèses, plus deux ou trois soupçons de pensée, peut-être davantage, que je n’ai pas réussi à identifier.

“Marlène Schiappa manipule théories et concepts avec la dextérité d’une Nabilla qui viendrait de recevoir un cours sur Michel Foucault”

 

Articles liés