Thierry Mariani ne serait pas allé au meeting anti-FN organisé par Christian Estrosi

Thierry Mariani, ministre des Transports et cofondateur de la Droite populaire est revenu, dans un entretien accordé aux Echos, sur l’attitude de l’UMP vis-à-vis du Front national. S’il considère que « le FN reste un parti de la déception » et qu’il n’y trouve « rien en commun » avec l’UMP, l’élu du Vaucluse pense que « la bonne stratégie face au Front national, ce n’est pas la dénonciation, la culpabilisation de son électorat. Cela n’est pas pertinent. ». Interrogé sur le fait de savoir s’il serait allé au contre-meeting de l’UMP organisé par Christian Estrosi, maire de Nice, en réponse aux journées d’été du FN, le ministre a déclaré que « personnellement », il n’y serait « pas allé ».

Autres articles