Le commentaire sur Twitter de Jean-Jacques Bourdin après son interview d’Eric Zemmour

Il laisse pantois devant tant de mauvaise foi :

Voir aussi :
> Eric Zemmour à propos de notre pays : « Ce n’est même pas qu’on n’aime pas cette France, on ne la reconnaît pas ! Ce n’est plus la France ! »

Articles liés

79Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • eric-p , 14 octobre 2014 @ 15 h 56 min

    En fait Jean jacques Bourdin est un imposteur; il n’a pas à faire de commentaire sur les personnes qu’il invite ou critiquer leurs positions. Ce n’est pas son rôle
    et la charte de déontologie du journalisme est largement violée avec cet énergumène.
    Malheureusement, il n’est pas le seul.
    D’autres journalistes cherchent à déstabiliser leurs invités (pour des raisons que nous aimerions bien connaître d’ailleurs) en leur posant des questions sur leur vie privée…bien qu’ils n’aient aucun compte à rendre .
    J’ai même l’impression qu’ils sont priés de le faire s’ils veulent garder leur place…

    Avec Bourdin, on voit le véritable rôle tenu par les journalistes français:
    Celui d’un ayatollah de la laïcité, au service du pouvoir, et chargé de montrer
    comment il faut penser “politiquement correct”….

  • FIFRE Jean_Jacques , 14 octobre 2014 @ 16 h 08 min

    Quel drôle de bonhomme ce Jean-Jacques BOURDIN.
    Toujours prêt à donner des leçons à chacun mais incapable de s’exprimer avec clarté. Ce qu’il tente, pourtant, avec acharnement.
    En particulier, il faut observer qu’il a un gros problème avec la sémantique.
    Sait-il ce que veut dire révisionniste ? Je n’en suis pas tout à fait certain. Il doit en fait ignorer qu’à l’origine ceux que l’on désignait de ce terme étaient ceux-là même qui souhaitaient la révision du procès du capitaine Dreyfus.
    Donc, croyant utiliser un terme péjoratif à l’égard de son confrère dont il est tellement éloigné par les idées mais surtout par le talent, il tape, bien sûr, à côté et par la même se ridiculise.
    Il voulait sans doute dire négationniste. Cependant l’eut-il fait qu’il serait passé pour un niais ou un menteur.
    En fait, si un jour quelqu’un pouvait glisser à ce journaleux de modeste qualité, le conseil d’écouter les gens et de réfléchir avant de parler, sûr qu’il lui rendrait un fier service, et pour le cas où ce conseil serait suivi cela nous éviterait pour l’occasion d’entendre des fariboles bourdiniesques.

  • Sully , 14 octobre 2014 @ 16 h 17 min

    Au jour de la Libération , Bourdin sera parmi les premiers à payer .

  • Pitch , 14 octobre 2014 @ 16 h 24 min

    En fait, #Bourdin est con comme la lune, et il ne peut pas le cacher.

  • Sully , 14 octobre 2014 @ 16 h 44 min

    Un sale con ,oui ! le monsieur qui voulait casser la gueule à Canteloup parce qu’il l’a bien brocardé .

  • jptoflore , 14 octobre 2014 @ 16 h 55 min

    Monsieur Bourdin, Galilée fut un des premiers révisionnistes de l’Histoire. A vous lire devrions encore croire que la terre est plate. Faut dire que le bonhomme participe au mensonge universel et que du coup tout nouvelle idée est révisionniste même si vérité.

  • lepitt , 14 octobre 2014 @ 16 h 59 min

    Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres, disait Einstein… A chacun de choisir son camp.

Les commentaires sont clôturés.