Nicolas Sarkozy va-t-il enfin comprendre qu’on ne peut pas plaire à tout le monde ?

Qui trop embrasse mal étreint. Nicolas Sarkozy refuse de se positionner à droite, le voilà qui chute dans plusieurs sondages. Il enregistre 64% d’opinions négatives et perd neuf points de popularité chez les Français, son score le plus bas depuis qu’il a quitté l’Elysée. Même scénario à l’UMP : l’ancien chef de l’Etat perd onze points auprès des sympathisants et est détrôné pour la première fois par Alain Juppé. Selon ce sondage Ipsos, le retour de Nicolas Sarkozy profiterait même à François Hollande puisqu’il gagne trois points et passe à 16% de bonnes opinions…

Articles liés

14Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • eric-p , 14 octobre 2014 @ 16 h 18 min

    Le problèmeme c’est que PERSONNE en France à part peut-être Dupont-Aignan (?)
    ne s’engage à droite….surtout pas Juppé qui gagne pourtant des points dans les sondages
    par l’opération du Saint -Esprit (Rien ne pousse les français à voter pour lui vu son passif…).

  • PG , 14 octobre 2014 @ 17 h 09 min

    L’UMp est entrée en agonie. Mais c’est parfois un processus très lent.
    La paradoxe serait que la chute de Sarko ne profite à Hollande à terme…….

  • lepitt , 14 octobre 2014 @ 17 h 23 min

    Qui incarne dans notre pays un patriotisme à l’égal de Barrès ou de Déroulède… ? Sûrement pas cette fausse droite mondialiste UMP dont les frontières sont vagues, floues et qui se déforme selon les vents.
    Et sûrement pas non plus, Dupont-Aignant qui a toujours refusé la main tendue par le FN; et qui a toujours appelé à voter UMP.

  • hermeneias , 14 octobre 2014 @ 17 h 41 min

    Mais je pense que Sarkoziz a bien compris .

    Il veut juste embrouiller et enfumer le bon peuple , comme hollande à sa manière , comme les margoulins de “la vérité si j’mens” pour avoir sa gourmette en or massif …. Il a des gouts simples , au fond . C’est un brave garçon ….

  • Luc+ , 14 octobre 2014 @ 18 h 05 min

    Tous les plats ne sont pas bons réchauffés … non ? Eh bien il en fait partie.Simple non ?

  • phil , 14 octobre 2014 @ 18 h 09 min

    Il y a ceux qui s’engagent à droite (mais rien ne dit qu’il le sont -voir Sarkozy en 2007) et ceux qui le sont véritablement, exemple Marine. Si les électeurs du FN votent FN, c’est parce qu’ils savent que le FN est de droite. La question à se poser n’est pas de savoir qui se positionne à droite (par les mots) ou qui se dit de droite mais de savoir qui l’est véritablement.

  • mbz , 14 octobre 2014 @ 19 h 43 min

    quittons le socialisme : le FN et MLP a droite?

Les commentaires sont clôturés.