Argentine : une manifestation pro-avortement dégénère en violences antichrétiennes

Argentine. Une manifestation annuelle pro-avortement a une fois de plus dégénéré en violences antichrétiennes, rapporte Médias-Presse.info. Une foule hystérique menée par des femmes dénudées et des activistes d’extrême gauche a tenté de profaner la Cathédrale de Mar del Plata dans la nuit de lundi à mardi.

Des catholiques ont tenté de constituer un rempart humain devant l’entrée de la cathédrale, récitant le chapelet pendant que la foule en furie faisait chuter les grilles de protection qui entourent la cathédrale. Les catholiques ont alors été assaillis de toutes parts. C’est au stade ultime précédant le lynchage que la police est intervenue pour repousser les manifestantes.

La police a finalement repoussé les viragos féministes en tirant des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes. Les manifestantes les plus violentes ont été arrêtées, mais relâchées peu après.

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Trucker , 14 octobre 2015 @ 16 h 26 min

    Héritiers de la pensée révolutionnaire française seraient-ils ?
    Défenseurs des droits de l’homme…. ( l’enfant à naître n’en étant pas un en devenir bien évidemment )…..sans doute se veulent-ils !
    Qui déjà, témoin en son temps du grand bouleversement né en France, pays dit-on des lumières,
    avait clairement perçu que le fondement psychologique de l’idéologie révolutionnaire était l’hystérie ?

    Cette hystérie s’est exportée à travers le monde de toute évidence.
    C’est ce que certain désigne comme étant l’universalisme à la française.
    Pas vraiment de quoi en être fier.

  • chut , 14 octobre 2015 @ 18 h 46 min

    Quand je regarde ce reportage , j’ai l’impression de regarder les Gremlins .

  • Gisèle , 14 octobre 2015 @ 23 h 32 min

    La patrie du pape adoré par les pro nouvel ordre …

  • HuGo , 15 octobre 2015 @ 8 h 08 min

    S’ils(elles) sont à prêt(e)s à promouvoir le crime et à passer à l’acte pour certains et certaines, à tuer l’innocent(e) à naître, alors rien ne peut les arrêter…
    Maintenant encore, il y a des forces de l’ordre, mais qui sait dans quelques années ?

Les commentaires sont clôturés.