VIDÉO | Blocages de lycée : un parent frappe un élève du lycée Montaigne avec un extincteur

Ces derniers jours, de nombreux lycées ont été bloqués pour protester contre les violences policières, après la mort de Rémi Fraisse. Ce vendredi matin, la situation a dégénéré au lycée Montaigne à Paris, dans le très chic 6e arrondissement. Armelle Malvoisin, présidente de la PEEP Montaigne, explique: “Des parents se sont mis à vouloir faire l’ordre eux-mêmes. Ce parent a pété littéralement un plomb et a agressé un élève, ce que nous condamnons effectivement”. Le jeune homme a été hospitalisé. “Le gros problème c’est qu’il n’y a personne pour assurer l’ordre et la sécurité aux abords des établissements. Là c’est très grave ce qui vient de se passer”, a ajouté Armelle Malvoisin.

Articles liés

28Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • emmanuel , 14 novembre 2014 @ 20 h 30 min

    Ces petits c… n’ont que ce qu’ils méritent. Perso, je leurs aurais bien collé mon pied au c…
    Je soutien ce père d’élève qui en a marre de subir la loi de gamins en mal de sensations, manipulés par l’ultra gauche.
    Evidemment, c’est lui qu’on va traduire en justice.

  • Słowiańska Krew , 14 novembre 2014 @ 20 h 44 min

    L’extincteur n’a rien ?!?…

  • Goupille , 14 novembre 2014 @ 21 h 03 min

    Une typique serpillière de l’Ed Nat, qui s’en prend au ministère de l’Intérieur, qui s’en prendra aux parents réacs, à la Manif pour Tous, à Zemmour, au FN, aux fachos, à tous ces salauds qui considèrent que le rôle du personnel d’un lycée est de délivrer des connaissances et non d’obéir aux ordres de grève, manif et blocage des scories gouvernementales de la LCR…

    La moisissure socialiste.

  • Alam , 14 novembre 2014 @ 22 h 44 min

    Ces petits crétins pensent qu’ils sont intouchables. L’attitude des politiques, Ministre de l’Intérieur en tête, après le récent décès d’un manifestant gauchiste les conforte dans cette croyance. Mais voila, il arrive que tout ne se passe pas comme prévu : un citoyen a réagi, un peu fort, peut-être, mais il a montré que les scénario bien rodés peuvent parfois cafouiller. Qu’ils se méfient, les excités rouges, là il ne s’agissait que d’un extincteur! S’ils continuent à faire leur petits révolutionnaires de bac à sable, les Français pourraient prendre des mesures plus radicales pour débarrasser le pays de cette chienlit.

  • margouilla , 14 novembre 2014 @ 23 h 13 min

    remettre vite fait le service militaire ,pour canalisé toute cette racailles de jeunes facho ,qui emmerde tout un pays ,avec l’assentiment de notre gouvernement de Merde .

  • Luc , 15 novembre 2014 @ 0 h 06 min

    Pas de quartier pour les gauchistes, pas de gauchistes dans nos quartiers, ni nos lycées !
    Ces parents d’élèves ont eu raison, n’importe quel parent un peu sensé aurait agi de la même manière face à cette vermine gauchiste dégénérée qui veut prendre en otage les élèves qui veulent travailler. Soutien total aux parents d’élèves qui s’élèvent contre tous ces petits merdeux !

  • Monsieur T , 15 novembre 2014 @ 0 h 16 min

    Champagne et ordre national du Mérite pour ce père déterminé!

Les commentaires sont clôturés.