VIDÉO | Blocages de lycée : un parent frappe un élève du lycée Montaigne avec un extincteur

Ces derniers jours, de nombreux lycées ont été bloqués pour protester contre les violences policières, après la mort de Rémi Fraisse. Ce vendredi matin, la situation a dégénéré au lycée Montaigne à Paris, dans le très chic 6e arrondissement. Armelle Malvoisin, présidente de la PEEP Montaigne, explique: “Des parents se sont mis à vouloir faire l’ordre eux-mêmes. Ce parent a pété littéralement un plomb et a agressé un élève, ce que nous condamnons effectivement”. Le jeune homme a été hospitalisé. “Le gros problème c’est qu’il n’y a personne pour assurer l’ordre et la sécurité aux abords des établissements. Là c’est très grave ce qui vient de se passer”, a ajouté Armelle Malvoisin.

Articles liés

28Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Henriparis , 15 novembre 2014 @ 0 h 33 min

    Ce père de famille aurait pu tuer ce gamin de 16 ans !
    Comment on peut frapper la tête d’un enfant avec un extincteur avec cette violence ?
    Il doit aller en prison

  • Guy Marquais , 15 novembre 2014 @ 7 h 30 min

    Pour une fois tous les intervenants sont d’accord
    ! Attendez que Jaures passe par là il va vous expliquer la différence entre le désordre nécessaire à la création et l’ordre septique que vous prônez.
    Moi j’attends son intervention pour apprendre car, pour l’instant je suis aussi ignare que vous, apparemment !

  • olrik , 15 novembre 2014 @ 7 h 49 min

    Excellent , le coup de l’extincteur en pleine gueule, bravo !
    Et cette pauvre responsable de la PEEP qui ” condamne ” ! On a honte pour elle…

  • ostrogone , 15 novembre 2014 @ 8 h 42 min

    il est ahurissant que des lycéens s’autorisent à décider de l’ouverture ou non de leur établissement sans que les “adultes responsables” à commencer par les autorités académiques ne leur fassent savoir qu’ils n’en ont pas l’ombre de la moitié du quart d’un droit à ce blocage.
    Bravo aux quelques parents encore sensés et, eux, responsables.

  • Mas Jean-Marie , 15 novembre 2014 @ 9 h 31 min

    De plus en plus, les parents vont devoir s’impliquer dans les écoles, le personnel de l’EN est incapable dans le meilleur des cas, ou coupable dans la majorité.
    Lorsque l’on voit ces enseignants gauchistes encourager les jeunes a manifester dans le but de déstabiliser,lorsque l’ont voit les manipulations et les idéologies qui s’y enseigne, oui nous parents allons devoir mettre de l’ordre.
    Il serait temps que les lycées redeviennent des lieux ou l’on dispense le savoir.

  • pas dupe , 15 novembre 2014 @ 9 h 43 min

    Il y a environ quatre ans, de Chavanne animait un jeu qui s’appelait “la roue de la fortune” je crois. Dans ce jeu, il fallait entre autres trouver des “mots” en trouvant des consonnes et en achetant des voyelles !
    Ce soir là la question concernait la géographie.
    Il y avait une gamine, étudiante, parmi les joueurs, au final elle devait trouver ce mot : “S..nt – D.n.s – d. – l. – R..n..n” ! Je crois qu’une voyelle avait été acheté, je ne sais plus si c’était le “e” !!!
    De Chavanne la questionne : “quel est le mot ?”
    La fille, pas de réponse.
    De Chavanne lui repose la question : Ben voyons, quelle est la réponse ? Il s’impatientait même un peu !!!
    Et la fille de lui répondre : “j’ai fait des études de droit, pas de géographie !”
    Comme vous vous en doutez, il fallait trouver : “Saint-Denis-de-la-Réunion” !!!

    Cet exemple est très explicite.

  • flechebleue , 15 novembre 2014 @ 9 h 51 min

    Mais mon pauvre Monsieur, vous vous faites bien des illusions … Il y a belle lurette qu’elle n’est plus que l’ombre d’elle même! Les refus d’obéissance sont monnaies courantes, même en présence de l’ennemi. Je n’en veux pour preuve que ce qui s’est passé à bord du Charles de Gaulle où les chargés des ascenseurs ont refusé de faire monter les avions qui devaient partir en mission sur l’Afghanistan. Il fût un temps où ils auraient été fusillés …
    Les militaires musulmans sont désignés pour des séjours au Pacifique, où ils réclament imams et mosquées,mais pas pour aller combattre au Mali.

Les commentaires sont clôturés.