Nucléaire militaire : Hollande tergiverse…

François Hollande envisagerait de démanteler la composante aérienne de la force de frappe nucléaire française (coûteuse et stratégiquement sujette à débats), c’est-à-dire les deux derniers escadrons nucléaires, basés à Saint-Dizier et Istres, révèle ce mercredi Le Nouvel Observateur. Resteraient les sous-marins atomiques… A 13h30, Jean-Yves Le Drian, responsable du pôle défense de l’équipe de campagne de François Hollande, démentait l’information (que maintient toutefois notre confrère).

Articles liés