Paris : l’UMP se déchire

La tribune dans Le Monde de Rachida Dati où elle qualifie le parachutage de François Fillon dans sa circonscription de “triste faute” ? La goutte d’eau qui fait déborder le vase, selon Valérie Rosso-Debord, déléguée générale adjointe de l’UMP chargée du projet. “Jusque-là (…), tu as été nommé, purement et simplement !” réagit Bernard Debré dans une lettre ouverte à l’ancien ministre de la Justice (“Chère Rachida”) qu’il illustre sur son site d’une photo la représentant le portable à l’oreille et son sac à main sorti, dans l’hémicycle du Parlement européen… “Ta lettre est dramatique en ce qu’elle révèle de ta personnalité profonde, non pas de révoltée mais de petite fille gâtée par la vie” ajoute-t-il.

Mardi sur RTL, Nadine Morano proposait sans rire à Rachida Dati un parachutage dans la 5e circonscription du “département de Saône-et-Loire (…) où elle est née, où elle a grandi” : “les élus nous ont fait savoir qu’ils l’attendaient les bras ouverts”. Tandis que Laurent Wauquiez déclarait sur LCI que la “question” de l’exclusion de Rachida Dati de l’UMP était “posée” au vu de “l’inflation (sic) dans ses propos et dans ses attaques contre François Fillon”, Christian Jacob jugeait qu’“elle doit se présenter chez elle, là où elle habite et où elle est élue, à Paris”. Jean-François Copé, croit savoir Le Parisien de mercredi, commencerait même à prendre ses distances avec son “amie Rachida”

Tandis que Bernard Debré et Brigitte Kuster (du fait du départ de la vie politique de Françoise de Panafieu) se disputent l’investiture UMP de la 4e circonscription du fait de la fusion des 15 et 16e, David Alphand (descendant du célèbre Jean-Charles) a annoncé mardi qu’il allait demandait l’investiture de l’UMP dans la 14e, le fief du député-maire sortant Claude Goasguen. “A Paris, le renouvellement est impératif à droite”, écrit le jeune loup qui a choisi pour suppléante Laurence Dreyfuss, conseiller de Paris sous Taittinger avant de le trahir (comme tous les autres, voir ici,  et ) puis de le redevenir après sa disparition. En effet, “cet arrondissement n’est pas le domaine de Chambord, ce n’est pas une chasse royale gardée et personne n’en est propriétaire”… Voire. Aux dernières municipales, David Alphand avait obtenu 13,22% des voix contre 51,71% pour Claude Goasguen… au 1er tour.

Autres articles

2 Commentaires

  • jean loci , 14 Déc 2011 à 23:12 @ 23 h 12 min

    habitant du 16e arrondissement je soutiens la mairesse du 17e Mme Kuster qui connaît bien ses dossiers et est un nouveau visage moins bling bling que rachida dati
    voici son blog : http://www.brigittekuster.fr/je-soutiens-la-candidature-de-brigitte-kuster/
    franchement mr Debré ferait bien de prendre sa retraite à 68 ans : on est pas déput pour “s’occuper”…

  • Huri , 19 Déc 2011 à 16:40 @ 16 h 40 min

    Pendant ce temps-là, Copé envoie des millions de circulaires aux électeurs pour leur demander de l’aide, de l’aide, pour la campagne électorale de Pinocchio. Comme si avoir à sa botte tout l’appareil d’Etat, nos impôts, les fonds secrets, et les emprunts catastrophiques, ne suffisaient pas du tout pour assurer une réélection de l’intéressé, problématique il faut bien le dire.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France