La Corée du Nord célèbre en grande pompe la mise en orbite de son premier satellite

Les pays occidentaux n’y croyaient pas, la Corée du Nord l’a fait. Après trois tentatives ratées (1998, 2009 et avril 2012), la dictature communiste a réussi ce mercredi à mettre en orbite autour de la Terre un satellite dont on ignore les fonctions et qui semble “hors de contrôle” selon des responsables américains. Mais d’après Séoul ce jeudi, l’appareil tournerait normalement sur son orbite. La Corée du Nord s’est réjoui d’une « percée technologique ».

Les deux premiers étages du lanceur Unha-3 seraient tombés en mer, au large de la péninsule coréenne, et le troisième à l’Est des Philippines. La Corée du Nord s’est lancée jeudi dans “une opération de récupération” des débris, dont toute tentative par « les forces hostiles » serait interprété comme un “acte de guerre”, avait-il prévenu Séoul et Tokyo en avril dernier. Une telle mise en garde n’avait toutefois pas été renouvelée avant le tir réussi de mercredi. Le repêchage de ces restes permettrait de savoir s’il s’agit bien d’un lanceur civil ou d’un missile balistique déguisé.

Des manifestations de joie ont été organisées par le régime et largement relayées par son agence de presse (voir ici, , , , , etc.). Vendredi, la fête a pris des proportions impressionnantes :

Tandis que Téhéran félicitait Pyongyang, les États-Unis ont déploré un acte « hautement provocateur qui menace la sécurité régionale, viole directement les résolutions 1718 et 1874 du Conseil de sécurité de l’Onu (…) et mine le régime de non-prolifération » et ont réclamé une « réponse » internationale. Admettant son impuissance, la Chine en a appelé jeudi à une réaction « prudente » de l’ONU.

Autres articles

6 Commentaires

  • JSG , 14 Déc 2012 à 11:43 @ 11 h 43 min

    Une armée de crève la faim, nourrie aux slogans et qui sera le pitbull dont la Chine se servira pour paralyser l’occident. En effet, seul ce pays est capable de calmer ce petit pays, dont les progrès techniques ne se sont pas faits tous seuls…
    JSG

  • Komdab , 14 Déc 2012 à 11:47 @ 11 h 47 min

    Très juste.

  • Goupille , 14 Déc 2012 à 12:27 @ 12 h 27 min

    Teheran, la Chine et la Corée du Nord… Trois fourmilières verte ou rouges.

    Et nous, en face, avec notre petit appendice géographique au derrière de l’Asie, nos querelles d’intérêts orchestrées par l’UE aux ordres de qui nous savons, nos prouesses technologiques vendues clés-en-mains à n’importe qui pouvait les copier, nos valeurs enfouies sous les vomissures de l’Ed Nat et des faiseurs d’opinion, notre démocratie-Potemkine qui ne nous sert plus qu’à nous laisser envahir, dessaisir de notre mémoire et notre territoire, nos marionnetes du théâtre d’ombres politicien qui occupent la galerie avec leurs prises de catch au chiqué…

    Pourquoi faut-il que même le temps pourri de ce jour-là fasse froid dans le dos et ramène aux heures sombres du Kremlin ?
    C’est de la guerre psychologique.
    Mais nous ne nous laisserons pas intimider. Na.

  • delhoste , 15 Déc 2012 à 10:39 @ 10 h 39 min

    et pourquoi la corée du nord n’aurait elle pas les memes droits qu’israel….treve d’hypocrisie yankee

  • marie-france , 15 Déc 2012 à 18:39 @ 18 h 39 min

    allez vivre en Corée du Nord et après vous pourrez attaquer les yankees!! quand à Israel c’est pour se défendre,en aucun cas Israel nous ferait du mal tandis que ces communistes oui!!!

  • Zèbre Zélé , 15 Déc 2012 à 18:45 @ 18 h 45 min

    Pompe au singulier svp. Ce ne sont pas des chaussures !

Les commentaires sont fermés.