Eric Zemmour a été placé sous protection policière

Le polémiste Eric Zemmour, auteur du livre controversé “Le suicide français”, est placé sous protection policière depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, a-t-il déclaré, confirmant une information de BFMTV.

“Je suis placé sous protection policière depuis l’attentat à Charlie Hebdo, avec deux policiers qui me suivent partout. Je ne l’ai pas demandé. Je subis, ça, c’est tout”, a-t-il confié.

“J’ai continué à faire mon travail à RTL et à Paris Première avec Eric Naulleau. Pour les apparitions publiques, je verrai”, a poursuivi le polémiste, évincé de I>Télé le 19 décembre.

Autres articles

26 Commentaires

  • HIBISCUS , 17 Jan 2015 à 0:40 @ 0 h 40 min

    Et si je pense que Zzmmour doit se protéger c’est
    parce qu’il est devenu une cible pour les djihadistes.
    ça risque pas de vous arriver, la vie des autres vous
    vous en foutez. Seul le plaisir que Zemmour vous donne
    en l’écoutant, vous intéresse.

  • samovar , 17 Jan 2015 à 23:34 @ 23 h 34 min

    J’ai plutôt entendu dire qu’il était mis « sous surveillance policière » ???

  • ranguin , 18 Jan 2015 à 10:02 @ 10 h 02 min

    question de sémantique. La gauche a une très longue pratique en la matière.

  • appeals , 18 Jan 2015 à 17:30 @ 17 h 30 min

    que l’on commence déjà par faire revenir nos soldats en France là où est leur place àprésent car il sont censés protéger la population française, pas africaine !

    La guerre est déjà chez nous, et celà va empirant.

  • F_156 , 20 Jan 2015 à 19:30 @ 19 h 30 min

    J’ai parcouru, mais trop vite, son livre “le suicide français” et j’ai appris des vérités étonnantes. Je remercie Mr ZEMMOUR qui est décidément un grand bonhomme.
    On commence à trembler pour lui, comme pour les gens qui le protègent (on a bien vu ce qui en est avec les caricaturistes de CH où l’on voit même un pauvre flic sur le trottoir, qui lève les bras en signe de se rendre et est abattu comme un chien, un acte gratuit). Et effectivement, on commence à penser, même si l’on s’en défend par égoïsme, que pour le garder en vie, il vaudrait mieux finalement l’inciter à partir puisque ce pays, la France, n’est plus capable de protéger ses citoyens. A partir et à changer d’identité, et on ne peut que l’encourager à continuer, sous un nom de plume n’ayant aucun lien avec sa nouvelle identité, de tenter de réveiller le monde, de secouer les esprits perfusés au “bulletin d’information” habituel : désuet, candide, soporifique, désinformateur, qui dans l’ensemble présente assez de ressemblance avec le “tout va très bien Madame la Marquise”. Quand on écoute les média télévisés, on se demande ce que veulent dire les mots : “information”, “actualités”, on reste très dubitatif. Et je suis très heureuse de voir que mes amis européens (NL, B, GB) quand ils me rendent visite, me disent, frappés d’étonnement et avec un sourire qui quémande un démenti : “C’est ça l’information à la française ? Rien ? Aucune étude sur l’économie du pays ? Mais, ils vous prennent pour des cons, non ? ” Etc. Je leur réponds avec une économie de moyens (comment faire autrement) “Hum, pour des cons, oui, c’est cela, oui.” Ils ne peuvent s’empêcher de rire en se tapant sur la cuisse. Ces mêmes amis me disent : “Ah, mais on en sait plus que vous sur l’économie et les problèmes de votre pays, par nos médias télévisés.” Et de redoubler de rire.

Les commentaires sont fermés.