Refus de la dénaturation du mariage : Laurent Wauquiez tient bon

Invité du « Grand Jury RTL – Le Figaro – LCI », le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a marqué sa divergence avec Nicolas Sarkozy sur la loi Taubira : « Je continue à m’y opposer, cette loi amènera nécessairement au détricotage de la filiation », a-t-il dit.

Autres articles

20 Commentaires

  • Marc , 15 Fév 2016 à 14:31 @ 14 h 31 min

    Ne seriez pas vous-même hors-sol ?

  • Manuel Atréide , 15 Fév 2016 à 15:23 @ 15 h 23 min

    Les habitants du Puy en Velay vont bientôt apprendre – à leur dépens – ce qu’il en est des engagements de M. Wauquiez. Les habitants de la région qu’il préside mettront un peu plus de temps mais cela viendra.

    Il y a une règle immuable en politique : au bout d’un moment, le politique qui promet n’importe quoi pour se faire élire est toujours démasqué. Ici, Laurent Wauquiez drague l’extrême droite après avoir fait de l’oeil aux centristes.

    La déception sera, là encore, au rendez-vous.

  • Trucker , 15 Fév 2016 à 16:30 @ 16 h 30 min

    Est-ce à l’état de s’interroger sur la filiation ? questionnez vous Cap2006 ?…Est-ce à l’état de légiférer sur sa remise en cause ou plus exactement d’en contester la nature et l’origine naturelle et biologique ?

    C’est bien pourtant ce qu’affirmait la volonté de Christiane Taubira lorsqu’elle disait que cette loi était de nature à nous faire changer de civilisation !
    C’est bien ce qu’affirmait Erwann Binet lorsqu’il disait qu’il fallait remettre en cause la filiation biologique !

    Et parce que le commerce de l’enfant n’est pas encore légalisé en France, la catastrophe annoncée dont parle Manuel Atreide ne s’étant pas réalisée…..il faut donc la laisser s’instaurer pour en faire le constat.

    C’est bien ça ?

    Quant à aider les parents en difficultés à prendre en charge leurs enfants…n’est-il pas étonnant de constater que ce sont les mêmes qui veulent remettre en cause le schéma anthropologique et traditionnel de la famille qui adoptent des lois contraires à la solidarité et à la responsabilité familiale !

    N’est-ce pas Christiane Taubira qui pour “émanciper” l’enfant de la tutelle des parents à autorisé fin 2013 la sortie du territoire national et la libre circulation des mineurs sur l’ensemble du territoire de l’UE sans autorisation des personnes dépositaires de l’autorité parentale ?

    Loi remise en cause depuis car le constat à été fait que cela permettait à des mineurs de rejoindre les zones de conflits en Irak ou en Syrie.

    http://www.claudine-schmid.ch/2015/10/13/autorisation-de-sortie-du-territoire-des-mineurs/

    Comme toujours avec certains “progressistes” il faut faire les conneries avant que de comprendre qu’il ne valait mieux pas les faire.

    Et bien évidemment le projet de loi sur le mariage homo ne relevait pas de la pêche aux voix avant l’élection présidentielle…surtout pas.

    Allez un florilège de déclarations pour bien montrer ce qu’est le projet de société des socialistes….. pour les Cap2006 et Manuel Atreide qui ont quelques difficultés à bien cerner les choses.

    Le lien d’où elles sont issues:
    http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/sur-le-genre-les-socialistes-avancent-masques-confondons-les-avec-leurs-propres-citations/

    Voici une ensemble de citations de responsables ou d’experts socialistes qui montre clairement le dessein des socialistes dans le domaine de la théorie du genre:

    « Ce qui est cause, c’est l’hétérosexualité en tant que norme. Il nous faut essayer de penser un monde où l’hétérosexualité ne serait pas normale. »
    Eric Fassin, sociologue, promoteur de la théorie du genre en France, professeur à l’Ecole Normale Supérieure.

    « Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents. »
    Laurence Rossignol, sénatrice PS, 5 avril 2013, en direct sur France 2, émission Ce soir ou jamais.

    « Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s’émanciper… Il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes : familial, ethnique, social, intellectuel »
    (Vincent Peillon, Le Figaro, 2/9/2012)

    « Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Eglise »
    (Vincent Peillon, Une religion pour la République, p. 277, édition du Seuil, 2010)

    « Il faut donc à la fois déraciner l’empreinte catholique qui ne s’accomode pas de la République et trouver, en dehors des formes religieuses traditionnelles, une religion de substitution qui arrive à inscrire jusque dans les moeurs, les coeurs, la chair, les valeurs et l’esprit républicain sans lesquels les institutions républicaines sont des corps sans âme qui se préparent à tous les dévoiements »
    (Vincent Peillon, ibid, p. 34)

    « La laïcité française, son ancrage premier dans l’école, est l’effet d’un mouvement entamé en 1789, celui de la recherche permanente, incessante, obstinée de la religion qui pourra réaliser la Révolution comme promesse politique, morale, sociale, spirituelle. Il faut pour cela une religion universelle : ce sera la laïcité. Il lui faut aussi son temple ou son église : ce sera l’école. Enfin, il lui faut son nouveau clergé : ce seront les hussards noirs de la république ».
    (Vincent Peillon, ibid, p. 48)

    « Il faut toucher un maximum de gens avec des messages subversifs et politiques. »
    La réalisatrice du film Tomboy a propos de son film projeté en classes de primaire.

    « Je suis pour la GPA accessible à tous les couples. »
    Jean Pierre Michel, sénateur PS, rapporteur du texte de loi sur le mariage pour tous au sénat.

    « Des parents, un géniteur, une gestatrice peuvent permettre ensemble la venue au monde d’un enfant. »
    Najat Vallaud Belkacem, porte parole du gouvernement.

    « Il faut en finir avec la filiation biologique. »
    Erwan Binet, député PS et rapporteur de la loi Taubira

    « Une femme doit pouvoir avoir accès à la PMA parce qu’elle ne souhaite pas avoir de relations avec un homme. »
    François Hollande

    « Il s’agit de substituer a des concepts tels que « le sexe » ou « la différence sexuelle » le concept de « genre » qui montre que les différences entre le différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature mais socialement construites. […] [La théorie du genre] se borne à dire que les hommes et les femmes ne se retrouvent pas dans leur état biologique et se construisent autrement. »

    Julie Sommaruga, député PS

    « Je ne vois aucun inconvénient ni pour les unions à plusieurs, ni pour les unions polygames, ni pour l’inceste. »
    Ruwen Ogien, philosophe, directeur de recherche au CNRS, Journée d’étude sur le thème « Au-delà du mariage : de l’égalité des droits à la
    critique des normes », 8 avril 2013

    « Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence? C’est faire un distinguo qui est choquant »

    Pierre Bergé au Figaro

    « Admettre la différence des sexes c’est admettre la complémentarité des sexes, donc la domination patriarcale, donc l’oppression et l’aliénation de la femme »

    Judith Butler, philosophe féministe du genre

    « Le droit à l’adoption pour les couples homosexuels repose sur une filiation fondée sur la volonté individuelle, et la volonté n’a pas de sexe… »

    Daniel Borillo, Sénat

    « La famille est une construction sociale créée par les hommes pour dominer les femmes. »

    Roselyne Bachelot, janv 2013

    « Revendiquer l’égalité de tous les individus quels que soient leur sexe et leur orientation sexuelle c’est déconstruire la complémentarité des sexes et donc reconstruire de nouveaux fondements républicains. Il s’agit donc de déconstruire la complémentarité des sexes pour transformer en profondeur la société. »

    Réjane Sénac, chercheure au CNRS affectée au Centre de Recherches Politiques de Sciences Po (CEVIPOF), enseignante à Sciences-Po Paris et à l’université Sorbonne Nouvelle –Paris 3, source rapport du SNUipp, page 24-25

    « Je pense qu’en matière du lien de filiation, le mariage est devenu tout à fait secondaire. […] Il me paraît évident que le groupe que je préside préconisera d’ouvrir la possibilité d’adoption aux couples non mariés, parce que, tout simplement, ça va de soi. »

    Irène Théry, sociologue, directrice d’étude à l’EHESS et nommée présidente d’un groupe de travail par Dominique Bertinotti dans le cadre de la Loi Famille

    « Pour pouvoir abolir le mariage, il faut d’abord que tout le monde puisse en bénéficier. Ce que vous évoquez est tout à fait envisageable [l’abolition du mariage] […] c’est l’étape suivante ».

    Caroline Mécary, Avocate au barreau de Paris, festival « Mode d’emploi » à Lyon, nov 2013

    « Une proposition que je vous soumets, ce serait de disjoindre la parentalité et la conjugalité – pourquoi ne pas proposer dès la naissance des enfants, disons juste après le sevrage, une disjonction des maisons, c’est-à-dire une résidence alternée dès la naissance. Au moins, les femmes anticiperaient une carrière maternelle comme les hommes anticiperaient une carrière paternelle […]. Les hommes pourraient envisager des métiers où ils seraient bien obligés une semaine sur deux de s’occuper des enfants. Ce qui veut dire qu’au moment de la séparation, les choses seraient beaucoup plus simples : il n’y aurait plus de séparation puisqu’on serait déjà séparés.»

    Caroline Mécary, avocate au barreau de Paris, spécialiste des droits des homosexuels, Festival mode d’emploi à Lyon, novembre 2013

    Et après cela on dira que ceux qui s’opposent à l’idéologie d’une gauche devenue délirante au point de nier la réalité et la rationalité scientifique…ne seraient que des fachos homophobes frénétiques.

    C’est toujours mieux que d’être totalement abruti par la répétition du mensonge et de se laisser corrompre par lui…au point de croire que le mensonge sans cesse réitéré par tous en fait une vérité….et que la corruption de la vérité et de la réalité constituerai un progrès pour la société.

  • Pascal , 15 Fév 2016 à 18:23 @ 18 h 23 min

    Une planche pourrie comme Copé et Sarko. Il trahira à son tour, en temps et en heure. Il ne respire pas vraiment la franchise. Et puis comme le dit Arnaud Guyot-Jeannin en réponse à Frédéric Pichon : « la bourgeoisie a toujours fait passer ses intérêts avant ses valeurs ».

  • Anti Mariage Gay , 16 Fév 2016 à 4:55 @ 4 h 55 min

    Aucune des catastrophes annoncées n’a eu lieu ? Est-ce que tu es au courant que des sociétés américaines viennent en France proposer la GPA depuis l’adoption du mariage homosexuel et que décisions de justice légalisent les enfants nés par GPA (ou PMA) et ce “grâce” à la Circulaire Taubira ? Tu as l’impression que rien n’a changé parce que les médias partisans ne médiatisent pas les dérives du mariage gay qui amènent à la marchandisation de l’enfant.

    Le tolé suscité par le revirement de Sarkzy sur la mariage homosexuel montre bien que ce sujet ne suscite toujours pas l’indifférence 3 ans après son adoption comme voudraient nous le faire croire les partisans de cette loi débile. C’est même la seule chose dont on retient du livre de Sarkozy.

    De nombreux sympathisans de droite ainsi que des ténors (Fillon candidat à la primaire, Mariton candidat à la primaire, Wauquiez Vice-Président du parti, Guaino, ont réaffirmé il y a 2 jours leur opposition à cette loi et leur volonté de la changer ou l’abroger. Je ne dis pas que cette loi sera abrogée mais c’est une quasi certitude que quand les socialistes perdront la présidentielle, elle sera modifiée ou changée en union civile. J’ajoute que même le FN veut abroger le mariage gay. Ils ne gagneront pas les prochaines élections mais iront certainemetn au 2e tour et c’est une voix qui porte.

  • Witold , 16 Fév 2016 à 7:16 @ 7 h 16 min

    BRAVO LAURENT !!!!!!!!!

    papy Witold

  • Manuel Atréide , 16 Fév 2016 à 11:45 @ 11 h 45 min

    Les cas de GPA en France n’ont pas attendu la réforme du mariage civil. les jugements récents de la cour européenne des droits de l’homme portent sur la reconnaissance de l’état civil d’enfants nés par GPA pour des couples .. hétérosexuels, avant même la réforme.

    En clair, la réforme Taubira n’a rien à voir avec le phénomène, pas plus d’ailleurs qu’elle ne crée la PMA. GPA et PMA existent en fait depuis la fin des années 70, à une époque où on ne concevait même pas que les homosexuels puissent avoir le moindre droit.

    Par ailleurs, le tollé dont vous faites mention n’existe que dans le cercle restreint des fanatiques lmpt et d’extrême droite. Le reste du pays s’en moque éperdument.

    Enfin, je souhaite bon courage à celui ou celle qui essaiera d’abroger la loi Taubira : le conseil constitutionnel aura de sérieuses objections de fond sur un tel texte.

    M.

    PS: le “mariage gay” n’existe pas, il n’y a en France qu’un seul mariage civil, ouvert aux couples hétérosexuels comme homosexuels. C’est cela qui rend l’abrogation de la réforme si difficile dans les faits : elle revient à créer une disparité entre citoyens, ce qui est en totale contradiction avec les principes constitutionnels de notre pays.

Les commentaires sont fermés.