Qu’est-ce que la clause Molière (injustement) critiquée par Bernard Cazeneuve ?

Qu’est-ce que la clause Molière (injustement) critiquée par Bernard Cazeneuve ?

Bernard Cazeneuve a vivement critiqué ce mercredi la clause Molière, mesure qui vise à imposer le français sur les chantiers dans certaines régions. Pour le Premier ministre, elle s’apparente à “une clause Tartuffe” dont les promoteurs visent “à tirer profit électoral”. Cette clause a été créée en mai 2016 par l’adjoint au maire d’Angoulême Vincent You. L’objectif était de s’assurer que les travailleurs puissent communiquer entre eux afin de renforcer la sécurité sur le chantier. Il s’agissait par ailleurs d’éviter le recours aux travailleurs étrangers pour lesquels les entreprises peuvent payer des charges jusqu’à 30% moins chères qu’en France, explique la journaliste Gaëtane Meslin sur BFM TV :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • amolevitch , 16 mars 2017 @ 10 h 37 min

    tous les pilotes et tours de contrôle du monde communiquent entre eux en anglais, c’est une obligation pour des raisons de évidentes de sécurité.
    Il y se trouvera toujours des crétins pour invoquer le racisme lorsque cette mesure est appliquée sur les chantiers.

  • Charles , 16 mars 2017 @ 13 h 52 min

    Le provocateur infiltré dans une base FN est salarié de Canal Plus.
    Téléguidé par Lagache qui trouve normal de faire de la provocation chez les autres
    mais qui n’imagine pas que l’on puisse faire la même chose sur sa propre vie privée et montrer ainsi les dessous de ses positions polysexualistes et pro LGBTP.

    http://www.fdesouche.com/833219-le-provocateur-fn-du-reportage-de-c8-accuse-detre-un-salarie-de-canal

Les commentaires sont clôturés.