Pour SOS Homophobie, être contre la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant, c’est être «homophobe social»

Sous-évaluation. Tandis que de nombreux confrères s’inquiètent de la hausse du nombre d’appels reçus par SOS Homophobie (1 977 en 2012, +27 % sur un an), la précision suivante, trouvée en page 63 du rapport annuel de l’association militante, permet de relativiser cette donnée :

“un grand nombre de témoignages reçus renvoient vers des sites clairement opposés à l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples homosexuels, et dont le contenu relève de la liberté d’expression sans verser dans l’insulte, la diffamation ou l’incitiation à la haine. Ils ont cependant été pris en compte dans les statistiques en tant qu’homophobie sociale, car ils relèvent en grande majorité d’une homophobie latente, proche de celle introduite par des propos tels que « Je ne suis pas homophobe, mais… ». Le refus de l’égalité des droits est en lui-même une forme d’homophobie.”

Autant dire que les chiffres de SOS Homophobie sont carrément sous-évalués : il y a, en France, 64% d’homophobes (=de personnes opposées à la loi Taubira) d’après un sondage Ifop pour Valeurs Actuelles

Articles liés

36Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • FIFRE Jean-Jacques , 15 mai 2013 @ 14 h 25 min

    …et proférer des âneries c’est être une âne à grandes oreilles sans doutes !

  • Barrabas , 15 mai 2013 @ 14 h 55 min

    Je propose d’ajouter un sens à homophobe dans le petit Larousse:
    – qui n’est pas du même avis que moi

  • Charles , 15 mai 2013 @ 14 h 56 min

    Le simple fait de craindre chez les autres ou de ne pas aimer
    un certain type de comportement ne relève pas d’un sentiment de haine
    ou ne constitue pas une atteinte au droit des autres
    de vivre ce qu’ils souhaitent vivre.

    Par phobie on entend “la peur de ” et “ne pas aimer”
    ou encore “souhaiter éviter” dans sa vie privée.

    On a donc le droit d’etre Cathophobe,Islamophobe,Heterophobe,
    Hindouophobe etc.

    Ce n’est qu’un sentiment subjectif et personnel qui n’induit pas
    a priori une opposition ou une agression sur les autres.

    Par exemple le concept de “Zodophobie”
    Ne pas aimer pratiquer la zodomie (active ou passive) n’est pas encore un délit.

  • Jérémie , 15 mai 2013 @ 15 h 41 min

    Pff !!!
    Et dire que SOS Homophobie fait partie de ces associations grassement entretenues par les contribuables au travers de subventions publiques que leur versent l’État et les collectivités territoriales.
    Lire à ce sujet “Les dossiers du contribuable, n° 11, févr. 2013, et plus particulièrement “Les subventions pas très gaies du lobby homo”, p. 52-54.
    Si ces associations peuvent encore manipuler l’opinion (même si de moins en moins) c’est parce que leurs caisses sont pleines du fric versé par les impôts des Français, hétérosexuels pour l’essentiel et opposés à la loi Taubira pour la plupart d’entre eux.
    Et çà ne les gêne guère de vomir sur ceux qui les entretiennent.

  • Eric Martin , 15 mai 2013 @ 15 h 50 min
  • Jérémie , 15 mai 2013 @ 15 h 51 min

    Excusez-moi de ne pas avoir cité son auteur !

  • ranguin , 15 mai 2013 @ 16 h 02 min

    Soyons concrets : un homme et une femme forment un couple, un homme et un homme ou une femme et une femme forment une paire. Donc pour le dictionnaire, il y aurait inégalité ? le dictionnaire serait-il homophobe ? Mme Taubira devra changer le dictionnaire.

Les commentaires sont clôturés.