Législatives : Le canular de l’humoriste socialiste Gérald Dahan enflamme les dernières heures de campagne

Suite au désormais célèbre canular de Gérald Dahan, la belle entente affichée mercredi par François Fillon et Nadine Morano a volé en éclats. L’ancien Premier ministre a déclaré vendredi sur Twitter que “Nadine Morano aurait dû raccrocher tout de suite car on ne parle pas aux dirigeants du FN” et qu’“il faut rejeter tous les extrémismes”, mettant au passage le Front national et le Front de gauche dans le même panier :

Bonjour le sectarisme ! Réponse très agacée de Nadine Morano, en difficulté dans la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle, sur Twitter : “François Fillon devrait dénoncer le délit pénal d’un Dahan militant socialiste” (il a ouvertement soutenu François Hollande pendant la campagne présidentielle, allant jusqu’à s’afficher avec lui au Cirque d’hiver le 18 mars 2012, et a pris parti pour Claire Morel, candidate socialiste de la 1ère circonscription de Paris.), ajoutant qu’elle est “une responsable politique libre” :

“Je n’ai de leçon à recevoir de personne, je ne suis pas sa collaboratrice et je ne suis même plus sa ministre”, a ajouté Nadine Morano sur RTL.

Jean-François Copé s’est démarqué de François Fillon en réclamant « qu’on fiche la paix à nos candidats qui se battent comme des chiens ». « Si j’ai bien compris, le texte a été redécoupé et tronqué. De toute façon, je la soutiens totalement », a-t-il continué. “Il y aura bien sûr besoin de parler de tout ça”, bien sûr, mais “après les élections”, a conclu le secrétaire général de l’UMP.

Sur RTL, Claude Guéant a également pris la défense de l’ancienne ministre chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle : « Ce que je retiens des déclarations de Nadine Morano, c’est qu’elle a indiqué qu’elle comprenait les électeurs du FN. L’objectif à terme, c’est tout simplement d’enlever aux électeurs du FN les raisons qu’ils ont eues de voter pour le FN. »

Le PS dramatise, le FN sourit

“Avec Nadine Morano, nous avions jusqu’alors la musique. Maintenant, nous avons les paroles”, a dénoncé vendredi Martine Aubry, la première secrétaire du PS, qui juge “terrifiant” ce dialogue mais qui cesse de jouer les saintes-nitouches quand il s’agit de s’entendre à gauche, y compris avec la gauche radicale… Pour le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ce canular est la preuve que “Madame Morano n’a qu’une obsession, garder son siège de députée” et qu’elle est “prête à tout” pour cela.

Un ex-ministre UMP s’est manifestement épanché auprès de l’AFP (aucun nom n’est cité donc personne ne peut vérifier si c’est vrai) : “La droite en ce moment, c’est pas joli, joli…” Sic.

Pour le vrai Louis Aliot, imité par Gérald Dahan dans son canular, le fait que Nadine Morano soit tombée dans ce piège montre que le “verrou entre l’UMP et le FN” est “en train de sauter”. “Il faut que les Français poussent encore un peu pour qu’il explose”, a-t-il déclaré. Le vice-Président du Front national a jugé sur BFM TV “pitoyable” la réaction de l’ancien Premier ministre qui “n’a aucune ouverture d’esprit, aucun humour”.

Très remontée, Nadine Morano « [compte] bien déposer plainte pour ne pas en rester là », sans doute pour “violation à la correspondance”.

Autres articles

8 Commentaires

  • Richard , 16 juin 2012 @ 8 h 33 min

    Je ne trouve pas l’humoriste intelligent, Par contre M.Fillion n’ a pas besoin de donner des conseils
    que ce soit pour sa ministre, ou les électeurs, les gens sont adutes.

  • olrik , 16 juin 2012 @ 12 h 44 min

    Le pauvre François Fion lance une fatwa contre le Front National. Pourquoi ? On ne sait pas .
    Parce que la gauche le veut. Quelle médiocrité !
    Demain 17 juin hécatombe de politicards UMP.

  • diego , 16 juin 2012 @ 16 h 24 min

    C’est bizarre Dahant ne prend pour cible que des gens de droite !!!!!!!!!!!

  • Richard , 16 juin 2012 @ 16 h 45 min

    Il ne faudra pas que l’UMP vienne se plaindre de l’état de la France aprés 5 années de gouvernance Socialiste. J’ai le sentiment qu’il ferra tout pour rendre responsable la gauche du désastre qui nous attend. Mais en refusant toutes alliances avecle FN, l’UMP aura sa part de responsabilité.

  • BUREAU , 16 juin 2012 @ 20 h 00 min

    Bonjour,
    Tout à fait d’accord. De toute façon, l’UMP n’existera plus dans 5 ans et les français vont payer les pots cassés. Merci à J.F. COPE, il a raison de soutenir Nadine Morano.
    Par contre, je ne vois pas pourquoi déposer plainte contre DAHANT. Il a l’habitude de faire ce genre de blague. Mais, aussi, j’aimerais savoir si M.DAHAN osera faire de même avec la gauche ……
    Bien cordialement

  • Kebir50 , 17 juin 2012 @ 3 h 22 min

    Un peu d’oxygène, messieurs les politiques, nous sommes assez grands pour décider.
    De plus je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas échanger avec des Français qui votent pour le Front National. Faudrait-il les marquer au fer rouge, afin de changer de trottoirs si par malheur on en croiserait un dans la rue ? M. Fillon vous perdez les pédales, nous sommes en démocratie, la famille UMP n’a bpas d’ordre à recevoir, il serait temps que la Droite ne soit plus à la botte de la Gauche. On n’en a rien à foutre de ce qu’elle pense. Si cela ne lui plait pas, tant mieux.
    J’espère que dimanche tous les électeurs de droite se serreront les coudes pour faire perdre le maximum de députés gauchistes.
    Mobilisons-nous au lieu de pleurnicher sur des futilités.
    Cordialement

  • JC , 17 juin 2012 @ 8 h 11 min

    Il y a quelques années, la droite avait compris que pour gagner il fallait rassembler tous les citoyens de droite, la gauche à l’époque se battait contre tous ses partis.
    Aujourd’hui, c’est le contraire : la gauche a compris ses erreurs de jugement et la droite s’est laissée entraîner dans le “multipartis”; la droite de Bayrou, la droite d’un autre, etc….

    Restons calmes et buvons frais. Laissons la gauche tomber encore plus bas que la droite quand ses partis extrêmes comprendront qu’ils ne sont pas du tout pris en compte dans la politique du pays.

    De toutes façons, il faut que la France se redresse. Avec tous ceux avec qui je discute, sur les marchés, sur les chemins de randonnée, entre amis je sens une colère gronder dans le fond des coeurs car oui : les Français sont bien de souche et n’acceptent pas le multiculturalisme, le vivre-ensemble tels qu’on veut leur imposer. Ils veulent rester maîtres chez eux.
    Donc la colère gronde. Doucement mais sûrement. Alors attendons : c’est seulement quand on atteint le fond qu’on peut donner un coup de pied et remonter à la surface et se mettre la tête hors de l’eau.
    Restons calmes et buvons frais. La facture va être douloureuse pour les Français, ils ‘ont bien cherchée aussi à toujours écouter les sirènes. Mais c’est seulement à ce moment-là qu’il vont réagir fortement et récupérer leurs droits entiers, leurs droits divins aussi.
    Comme disait ^Platon : “La démocratie a vocation à finir en oligarchie.” C’est chose faite. Il est grand temps que cesse cette escobarderie. Cela se fera dans la douleur car le destin d’un peuple est de souffrir ou de disparaître.

Les commentaires sont fermés.