États-Unis : les homosexuels moins heureux que la moyenne

Selon un sondage réalisé en avril par le Pew Research Center sur un échantillon représentatif de 1 197 personnes homosexuelles adultes des États-Unis, seulement 18% d’entre elles confient être “très heureuses” actuellement, contre 30% pour la population américaine dans son ensemble. La faute, expliquent les médias de gauche, au fait que la population LGBT est généralement plus jeune et/donc affiche des revenus moins élevés. Cela joue sans doute, comme les injustices dont certains homosexuels sont vraiment victimes ou le sentiment injustifié d’être rejeté par ceux qui refusent simplement qu’un petit lobby allié à l’oligarchie détruise leur civilisation. Mais allons plus loin : et si le mode de vie LGBT, et même le fait de pratiquer son homosexualité, étaient aussi en partie responsable de ce faible pourcentage ?

Autres articles

26 Commentaires

  • Dōseikekkon , 16 Juin 2013 à 8:47 @ 8 h 47 min

    Sancroize : « […] je le pense fortement. »
    Penser…
    Et le tricot, vous avez essayé ? Ou la pêche à la ligne ?
    Ça vous réussirait sans doute davantage.

  • Goupille , 16 Juin 2013 à 11:43 @ 11 h 43 min

    A très franchement parler, ce genre d’étude et les résultats sont quand même sujets à interrogation. Et mise à distance prudente.

    Une étude en France vient de prouver que les Français sont le peuple le plus pessimiste d’Europe, et se disent néanmoins heureux à 80%…
    Entre le deux, il y a la famille, la pêche à la ligne, les neuroleptiques, voire le hasch et la cocaïne.
    Et le Grand Flou. La seule chose à bords nets est les émoluments des cabinets d’études qui concoctent doctement ce genre d’études…

  • Antoine Valette , 16 Juin 2013 à 12:23 @ 12 h 23 min

    François,

    je suis tombé par hasard sur cette page, et je lis avec un certain effarement certains de vos propos!

    En tant que chrétien, ne vous sentez vous pas mal d’appeler à la haine en parlant de “devoir impérieux”

    Le devoir de tout chrétien n’est-il pas à l’inverse?

    Non sans prendre position contre ce qui va à l’encontre des préceptes des Saintes Ecritures (dont vous lachez quelques mots sortis de leurs contexte), le devoir vis à vis des tous les enfants de dieu est de tenter de les guider vers la lumière, la rédemption et le pardon.
    Certainement pas “l’homophobie”

    Mais peu importe, Jésus est effectivement venu apporter l’épée tranchante d’un jugement en ce monde (Matthieu 10.34) et sa Parole ne peut qu’exercer une pression sur les consciences. Pression qui sera salutaire pour beaucoup !
    Professer la Vérité dans la charité (Ephésiens 4.15), c’est là le climat de la véritable tolérance, celle qui prend en compte la variété infinie des personnes, des consciences et des histoires humaines, tout en affirmant la réalité d’un jugement eschatologique qui, dès aujourd’hui, éclaire l’humanité en séparant le bien du mal et le vrai du faux, répondant ainsi pleinement à sa quête du sens. Mais nul ne devra anticiper sur la moisson dernière, nul ne pourra se substituer à Dieu en prononçant avant l’heure, et sur une personne, une condamnation que Dieu lui-même n’a pas encore prononcée.
    C’est pourquoi, avec patience, quelquefois dans la souffrance, toujours avec espérance, nous devons accepter le mélange du bon grain et de l’ivraie sachant qu’en vérité il sert le projet de salut de Dieu

    A méditer

  • SD-Vintage , 16 Juin 2013 à 14:45 @ 14 h 45 min

    “Same-sex couples therefore experience several
    kinds of state-sanctioned discrimination” :
    la première discrimination, c’est que les couples homo ne peuvent pas avoir d’enfants naturellement. La nature est homophobe.

    “same-sex couples are currently
    denied the important legal benefits, rights and
    responsibilities of civil marriage.
    Same-sex couples therefore experience several
    kinds of state-sanctioned discrimination that
    can adversely affect the stability of their
    relationships and their mental health.”” :
    pur postulat de cause à effet, antiscientifique.

    pourtant la gauche a combattu le mariage.

  • SD-Vintage , 16 Juin 2013 à 14:50 @ 14 h 50 min

    ” stigma, prejudice and
    discrimination create a hostile and stressful
    social environment that causes mental health
    problems.” :
    les catholiques devraient donc souffrir de “mental health problems.”
    comme les concubins

  • monhugo , 16 Juin 2013 à 17:28 @ 17 h 28 min

    J’avais mis lyrisme entre “”. Dénoncer, oui ! Avec arguments. Enfiler les commentaires injurieux, sur l’air de la scatologie, non !

  • monhugo , 16 Juin 2013 à 17:29 @ 17 h 29 min

    Gaudin est homosexuel lui-même. Qui l’ignore ?

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France