EDF : cette mauvaise gestion de l’État qui coûte si cher aux ménages

Saviez-vous qu’à EDF, les salaires augmentent en moyenne deux fois plus vite qu’ailleurs ? Que 60% de la taxe CSPE (contribution au service public de l’électricité) sert à financer le surcoût des mesures écologiques ? Que l’État, actionnaire à 84% d’EDF, encaisse presque 2 milliards d’euros de dividendes chaque année ? Que nous assistons à une dérive des coûts de gestion d’EDF qui pèse sur les ménages et les industriels ? François Carlier, Pierre Radanne et Jacques Percebois dénoncent la gabegie vendredi 12 juillet dans “C dans l’air” sur France 5. Extraits :

Autres articles

14 Commentaires

  • Centulle , 15 Juil 2013 à 22:21 @ 22 h 21 min

    Bien dit. Et il y a encore plus de chose a dire pour en finir avec cette désinformation contre des agents EDF GDF montrées comme des nantis.
    Pendant ce temps on ne parle pas des députés, conseils generaux, profs etc etc.
    “Diviser pour regner” vous connaissez la formule pourtant!

  • entrepreneur28 , 16 Juil 2013 à 9:15 @ 9 h 15 min

    Bonjour,
    Je ne peux laisser dire de tels mensonges. Les agents EDF ne touchent pas 18 mois de salaires. Ils ont, certes, des primes de résultats qui leur équivaut un 13èmme voire un 14ème mois dans les meilleurs années…
    Après, je ne dis pas que tout y est parfait chez EDF, il y a des gens en haut lieu qui profitent bien de la situation sur le dos des techniciens et cadres moyens. Mais je peux dire, pour y avoir travailler 4 ans qu’EDF a des salariés qui sont fiers de faire leur métier, le font avec le plus de sérieux possible et sont disponibles pour maintenir la production sur le réseau.

  • entrepreneur28 , 16 Juil 2013 à 9:21 @ 9 h 21 min

    De quand date le nucléaire ? De plus de 60 ans. Nous connaissions les conséquences du nucléaires et les politiciens de l’époque (fin des années 70) ont plébiscité cette source d’énergie inégalée à ce jour. Alors à qui la faute ? Aux agents EDF qui mettent tout en œuvre pour assurer la sécurité des centrales ou aux politiciens qui restent figés à un allongement de durée de vie des centrales car on ne connaît avec exactitude la manière de retraiter les déchets ?
    Réfléchissez avant de vous en prendre aux gens qui travaillent car c’est donner du crédit aux politiciens alors qu’eux n’ont rien à faire si des gens en meurt dès lors que cela leur rapporte un maximum d’argent. Ouvrez les yeux !!!

  • Françoise , 16 Juil 2013 à 10:55 @ 10 h 55 min

    Le CE d’EDF représente 1 % des factures et non 1 % de la masse salariale comme c’est le cas de la plupart des grandes entreprises. Personnellement je trouve ça scandaleux surtout quand on sait comment et par qui est géré le CE.

    En tant qu’agent EDF retraité sachez que la majorité des agents préfèrent partir par leurs propres moyens avec des professionnels du tourisme. Personnellement je ne pars pas en vacances et je suis très loin des 2600 € mensuels de pension moyenne d’un agent EDF. (- 900 €) comme je l’ai entendu dire dans les médias.

    En ce qui concerne les rémunérations et je suis bien placée pour le savoir ayant été gestionnaire du contrat de travail pendant une dizaine d’années (ce que vous appelez improductif), sachez que la grille de salaires depuis 2002 n’était réactualisée qu’une fois par an alors qu’à une époque plus lointaine,
    les salaires évoluaient 4 fois par an.

    Il est vrai que nous bénéficions d’un tarif préférentiel pour l’électricité mais cet avantage fait l’objet d’une imposition particulière qui s’ajoute à la rémunération ce que je trouve d’ailleurs plus que normale.

    Je vais vous faire la même réponse faite à des amis il y a une quinzaine d’années dont l’un travaillait à la RATP et qui jalousaient nos avantages en nature mais qu’est-ce qui vous a empêché d’être embauché à EDF. J’attends encore la réponse. Il faut savoir qu’il y a 20/30 ans les salaires étaient beaucoup plus élevés dans le privé qu’à EDF ce qui n’a pas forcément incité les personnes à postuler pour un emploi à EDF.

  • Françoise , 16 Juil 2013 à 10:58 @ 10 h 58 min

    Vous avez fumé la moquette, les agents EDF perçoivent 12 mois plus une prime annuelle de gratification dénommée 13è mois.

    A ma connaissance je ne connais pas de personnel public ou privé qui perçoit 18 mois. J’en suis resté à 16 mois de salaire pour certaines banques et je pense que là aussi les choses ont dû bien changé.

  • Françoise , 16 Juil 2013 à 15:01 @ 15 h 01 min

    Les agents EDF perçoivent 12 mois de salaire et 1 mois de gratification annuelle équivalent à un 13ème mois. Je ne sais où vous êtes allé(e) chercher ce renseignement car même les employés de Banque ne perçoivent pas 18 mois et aucune entreprise ne verse l’équivalent de 18 mois.

    Il serait appréciable de vérifier l’exactitude de ses propos quand on publie un commentaire.

  • Banro64 , 16 Juil 2013 à 23:15 @ 23 h 15 min

    Françoise, je ne peux être d’accord avec vous. J’ai commencé ma carrière professionnelle à GDF. Dans notre Groupe il y avait une cellule EDF que j’allais voir de temps en temps. Un des employé passait sa journée à tirer des traits parallèles sur des feuilles blanches pour que l’on puisse y écrire droit !
    Dans l’équipe d’astreinte qui devait comporter 8 personnes, il y en avait 3 en vacances à l’étranger qui continuaient à percevoir l’indemnité d’astreinte comme s’ils étaient présents !
    J’en passe et des meilleures, mais avant je vais vous raconter la meilleure.
    EDF et GDF avaient décidé une journée de grève pour je ne sais plus qu’elle raison, du pain et du vin sans doute, j’ai décidé d’assister à cette grève pour voir… Et j’ai vu notre délégué syndical défiler en tête avec une banderole.
    Comme c’est moi qui faisait la paie du Groupe gazier, lorsque j’ai reçu sa feuille de pointage, je me suis aperçu qu’on avait oublié de décompter sa journée de grève, ce que je me suis empressé de faire pour ne pas le vexer.
    Malheur m’en pris car dès qu’il a reçu sa fiche de paie il m’a téléphoné pour me demander de quel droit je lui avais décompté cette journée de grève. Je lui ai répondu : mais je vous ai vu à la grève et cette journée n’est pas payé.
    Devinez ce qu’il m’a répondu ? Apprenez mon jeune ami que moi je suis payé pour faire grève !
    Un comble, autant dire que quelques mois après je démissionnais de GDF devant tant de gabegies.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France