Une Femen comme nouvelle Marianne sur nos timbres !

Provocation. Ouvertement homosexuel, militant pro-dénaturation du mariage (exemple ici et ) et posant lascivement avec son concubin et un enfant sur son profil Twitter, Olivier Ciappa cosigne avec David Kawena un nouveau timbre de Marianne inspiré principalement d’Inna Shevchenko, la Femen ukrainienne qui sévit en toute impunité depuis plusieurs mois en France et que à qui notre pays vient d’accorder l’asile politique.

Ce lundi matin, Olivier Ciappa fait semblant de ne pas comprendre sur Twitter pourquoi le fait d’avoir choisi comme modèle Inna Shevchenko choque des internautes…

À noter que c’est François Hollande qui a fait le choix final de cette série de timbres. Trois milliards de timbres à l’effigie d’Inna Shevchenko seront produits par an…

Addendum 12h30 : la réaction de la Femen se passe de commentaire : “Maintenant, tous les homophobes, les extrémistes et les fascistes devront me lécher le cul quand ils voudront envoyer une lettre.”

Autres articles

68 Commentaires

  • Pancrace , 15 Juil 2013 à 11:33 @ 11 h 33 min

    Je lui trouve vraiment l’air triste et désabusé…. comme la FRANCE….

  • sergio , 15 Juil 2013 à 11:47 @ 11 h 47 min

    Et pourquoi on ne voit pas ses nibards ?….c’ est pourtant la marque de fabrique ( si l’on peut dire….) des femelles enragées de Femen….

  • mario , 15 Juil 2013 à 12:25 @ 12 h 25 min

    “Inna Shevchenko, fondatrice des FEMEN” : il y a erreur, le fondateur et responsable de ce mouvement est le mondialiste et milliardaire juif américain GEORGES SOROS (et sûrement pas une ex-pute de l’Europe de l’est).

    Cela étant, du modèle on s’en fout, ce qu’il faut dire c’est qu’ici est détourné un symbole de la Nation – la Marianne – où l’on passe d’une icône (traditionnellement inspirée de l’art grec), porteuse des valeurs républicaines, à une image de pin-up, dans un style bande dessinée, américanisée, faisant glisser ainsi toute la portée symbolique traditionnelle de cette figure vers une dimension marchande, absorbée par le consumérisme de masse. Certains trouveront çà cool, mais notre identité çà n’est pas Mickey Mouse !

    Et c’est comme çà pour beaucoup de choses, pour ceux qui savent observer…

  • Komdab , 15 Juil 2013 à 12:35 @ 12 h 35 min

    Je vais reprendre mes bonnes vieilles habitudes de quand j’étais adolescent : mettre le timbre à l’envers. A noter qu’il est aussi possible d’aller à la poste pour personnaliser ses timbres, un petit logo LMPT ça rend bien 🙂

  • xrayzoulou , 15 Juil 2013 à 12:46 @ 12 h 46 min

    Bonne idée Komdab ! moi je pense que toutes les lettres envoyées aux administrations devraient l’être sans timbre ! puis pourquoi pas prendre des timbres au même prix avec des sujets culturels ?
    Ces connes veulent nous pourrir la vie et bien, comme la bible le dit “œil pour œil, dent pour dent”. Je sais que dans l’évangile a modifié cette phrase, mais pour fois je crois qu’il comprendra ! Et c’et nous qui leur pourrirons !

  • Rita , 15 Juil 2013 à 13:16 @ 13 h 16 min

    Récemment un couple (soi-disant “marié”) d’hommes homo-sexuels (Australien et Américain) ont été écroués pour abus sexuel et trafic d’enfant. Ils avaient adopté un petit garçon, et avant qu’il n’ait atteint l’âge de 5 ou 6 ans ils l’avaient déjà “vendu” pour sexe a multiple hommes.

    En me souvenant de cela, je trouve l’image de ces deux hommes avec le petit garçon au milieu plutôt inquiétant.

    P.S.: PS: Je serais surprise si la prochaine Marianne ne sera pas un homme…homosexuel, bien sur, et probablement issue de la diversité qui est une telle chance pour la France.

  • monhugo , 15 Juil 2013 à 13:18 @ 13 h 18 min

    En tout cas les timbres personnalisés (boutique web du Timbre) avec logo LMPT = formellement interdit. Je ne suis pas sûre par ailleurs que “personnaliser” soi-même un timbre-poste soit permis, ou même toléré (“personnaliser” ses billets de banque, comme vu suggéré ici ou là étant en tout cas formellement interdit et passible de poursuites). Reste évidemment la “distraction”, et coller ses “Marianne” à l’envers, tête en bas, comme elle le mérite de toute façon, en bonne Gueuse qu’elle est – de plus en plus.

Les commentaires sont fermés.