Têtu agonise. Bientôt la fin !

C’est le site homosexualiste Yagg qui l’affirme :

L’information circulait depuis lundi matin, elle est aujourd’hui confirmée. Faute de repreneur, le magazine Têtu a de fortes chances d’être liquidé le 23 juillet prochain. “L’administratrice judiciaire nous a informé qu’aucune offre ne répondant aux exigences du code de commerce n’avait été déposée”, explique Yannick Barbe, directeur de la rédaction de Têtu (et co-fondateur de Yagg). “Par conséquent, il a été demandé au tribunal une audience. Celle-ci fixée au 23 juillet, peut prononcer la liquidation judiciaire”, poursuit-il. En fait, deux offres ont été déposées, mais elles n’ont pas été jugées sérieuses. Tout n’est peut-être pas perdu. En théorie,  un repreneur de dernière minute peut toujours se manifester, mais Yannick Barbe estime que ces chances sont “minimes”.

Une fois Têtu disparu, nos villes seront plus propres. Adieux les affiches obscènes sur les devants des kiosques à journaux !

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • duroc , 15 juillet 2015 @ 10 h 59 min

    SI j’ai bonne mémoire, Pierre Bergé n’étai-il pas actionnaire de cette revue ? à quelle hauteur je l’ignore … vous tacherez de m’en dire un peu plus .

  • Marino , 15 juillet 2015 @ 11 h 43 min

    Réponse @ duroc :

    Têtu est un magazine français créé par Didier Lestrade et Pascal Loubet à destination de la communauté gay

    Certaines personnalités choisissent Têtu pour faire leur coming-out (Emmanuel Moire, Bruno Julliard) ou parler pour la première fois en longueur de leur homosexualité (Franck Riester, Muriel Robin)

    Au mois de juin 2013, pour la première fois, le magazine choisit de mettre en couverture un père homosexuel tenant son enfant dans les bras…..

    Le 1er juin 2015, le magazine est placé en redressement judiciaire. Les pertes ont atteint 1,1 million d’euros en 2014 et devraient s’élever à 600 000 euros en 2015

    En octobre 2012, Pierre Bergé met en vente le magazine après une perte de 2,3 millions d’euros, pratiquement le double de l’année précédente et cherche un repreneur. Jean-Jacques Augier, homme d’affaires et ancien trésorier de campagne et proche de François Hollande, rachète le titre en février 2013

    Pierre Bergé : Soutien médiatique et financier du Parti socialiste, il est également militant de la cause homosexuelle et de la lutte contre le sida, cofondateur de l’association Sidaction dont il est aujourd’hui président. Il était propriétaire du magazine Têtu jusqu’en janvier 2013.

    Le 17 décembre 2012, il prend position en faveur du mariage homosexuel et soutient la procréation médicalement assistée et la gestation pour autrui pour les couples homosexuels. Il déclare « Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA ou l’adoption. Moi, je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? C’est faire un distinguo qui est choquant ».

    Le conseil de gérance de la Société des rédacteurs du Monde a déploré que Pierre Bergé « tente d’intervenir dans la ligne rédactionnelle du journal par des propos blessants à l’encontre du Monde des Livres et de l’ensemble de ses collaborateurs »

    P. Bergé soutient par ailleurs activement des associations comme Act’up Paris et SOS Racisme.

    * L’agonie de Têtu … on s’en balance !

  • Vautrin , 15 juillet 2015 @ 17 h 03 min

    Quelle importance qu’un torchon LGBT disparaisse ?

  • Tite , 15 juillet 2015 @ 19 h 17 min

    Une excellente nouvelle… CHAMPAGNE !!!!

  • Von Reisner , 15 juillet 2015 @ 19 h 27 min

    Une excellente nouvelle en effet. Et moins de vulgarité à portée de regard sur nos kiosques à journaux,

  • MCT , 15 juillet 2015 @ 20 h 41 min

    Si tout ce qui les concerne pouvait tomber aussi …

  • eric-p , 16 juillet 2015 @ 2 h 10 min

    +1 !
    Attention vous risquez de choquer les lecteurs LGBT qui lisent NDF…
    (Manuel Atréide, où êtes-vous ???)

Les commentaires sont clôturés.