Doudou, le coq de Castaner, a trouvé âme soeur (Vidéo)

Doudou, le coq de Castaner, a trouvé âme soeur (Vidéo)

https://www.youtube.com/watch?v=PpKkrgqi_80

Offert à Christophe Castaner par le premier ministre Edouard Philippe pour son anniversaire, le coq Doudou a trouvé l’amour, raconte Le Parisien. Il partage désormais le jardin de l’hôtel de Rothelin-Charolais, dans le septième arrondissement de Paris, avec une jolie poule blanche.

Le personnel de ce lieu qui héberge le porte-parolat du gouvernement et le secrétariat d’État chargé des Relations avec le Parlement, attristé par la solitude du gallinacé, lui a trouvé une compagne. “Et puis, quitte à avoir un coq, autant avoir une poule et puis un jour des œufs”, a déclaré un conseiller ministériel au quotidien.

L’histoire de Doudou, le coq noir à crête rouge, est pour le moins insolite. Tout commence le 18 novembre dernier à proximité de Lyon, lors d’un congrès d’En marche (renommé par la suite La République en marche). Christophe Castaner avait alors été choisi par le président de la République pour diriger le mouvement, alors qu’il n’aspirait pas particulièrement à ce poste.

Inquiet de sa performance à l’issue d’un discours pendant lequel il s’était décrit non pas comme un chef, mais comme “un animateur, un facilitateur”, Christophe Castaner s’était alors tourné vers Edouard Philippe. Oubliant que son micro était toujours allumé, il lui avait glissé un “ça allait mon poulet?”. Déclenchant l’hilarité, la séquence avait alors connu une brève notoriété sur les réseaux sociaux.

Deux mois plus tard, à l’occasion de son 52e anniversaire, Christophe Castaner s’était alors vu remettre le coq en mains propres par le Premier ministre. Clin d’œil oblige, il avait décidé de le nommer Doudou, référence au surnom intime d’Edouard Philippe. Depuis, le poulet est devenu une véritable star locale.

La poule, qui n’a pas encore de nom, accompagnera donc Doudou dans sa vie quotidienne, transformant le jardin de l’hôtel parisien en y ajoutant une touche de “charme bucolique”, explique un autre collaborateur ministériel au journal. Charme dont profitera également Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, qui cohabite au sein des locaux avec Christophe Castaner

Source

Articles liés