Vallo, citadelle viking du Danemark

Vallo, citadelle viking du Danemark

Par Charles chaleyat

Parmi les anciennes civilisations occidentales qui ont fasciné le public, celle des Vikings* occupe l’une des premières places. Ce qu’on  sait des chroniques de l’époque décrit des envahisseurs marchands – devenant pillards si l’occasion se présentait – venus du Nord (les nord-men = Normands de chez nous). Ils déferlèrent sur les côtes anglaises et françaises, entre autres (Irlande, Espagne, Sicile…), du VIIIè au XIè siècle, date à laquelle l’établissement de royaumes en Scandinavie et leur christianisation arrêtèrent ces expéditions, sortes de troc, échanges, à l’occasion razzias guerrières à la recherche de butins variés (animaux d’élevage, trésors, esclaves pour la revente en Méditerranée aux Musulmans) détruisant tout sur leur passage.

Ils ont laissé, malgré leur adaptabilité qui les faisait rapidement se fondre dans la population conquise, beaucoup de traces dans les langues, le paysage, les édifices et bien évidemment dans leurs régions d’origine. Récemment, une de leurs forteresses au Danemark a été découverte à Koge grâce à des mesures laser distinguant des variations infimes. C’est la cinquième forteresse du pays trouvée grâce à la photographie aérienne (très efficace pour découvrir des structures enfouies partout dans le monde). On ne sait encore si elle date de Harald-Dent-Bleue roi chrétien (910-986), comme les autres forteresses, mais elle a la même configuration circulaire parfaite de 145 m, divisée par les axes NS et EW (portes) en quatre quartiers enfermant des ‘ maisons longues’qui pouvaient abriter au total 1300 personnes qui préparaient là leurs expéditions commerciales-guerrières. Installation guerrière, elle est située pour des raisons de navigation maritime évidentes, comme celles de Trelleborg, d’Aggesborgelle, Fyrkat et Nonnebaken, à proximité d’un fleuve et du littoral.

*Appellation née au XIXè siècle.

Articles liés