Enfin ! Une Femen condamnée pour la dégradation d’une statue de Poutine du Musée Grévin

LeFigaro.fr nous apprend qu’

une militante ukrainienne des Femen a été condamnée à 1 500 euros d’amende pour exhibition sexuelle et dégradation, après avoir détruit à coup de pieu la statue de cire de Vladimir Poutine au musée Grévin, à Paris.

Iana Jdanova, 26 ans, et son avocate, Marie Dosé, ont immédiatement annoncé faire appel de cette décision, la première condamnation en France pour exhibition frappant une action des activistes féministes. Le tribunal correctionnel de Paris l’a également condamnée à 3 004 euros de préjudice matériel – montant demandé par le musée pour la réparation de la statue – et 1 000 euros de préjudice moral – contre 10 000 demandés -, ainsi qu’à 500 euros de frais de justice.

Le 5 juin, après avoir acheté un billet pour le musée de cire, la jeune femme, réfugiée politique en France depuis deux ans, s’était mise torse nu dans la “salle des chefs d’Etat”, avec “Kill Putin” écrit en rouge sur la poitrine. Elle avait renversé la statue du président russe, attendu le jour même à Paris, et lui avait planté à plusieurs reprises un pieu dans le thorax en criant: “Putin dictator”.

Autres articles

13 Commentaires

  • Gisèle , 15 octobre 2014 @ 12 h 11 min

    Une statue de Poutine est plus ** sacrée ** que Notre Dame ou la Croix du Christ aux yeux de la justice ???
    ça prouve bien de qui et de quoi nous sommes dépendants .
    E je parie que le jugement sera cassé , grâce à ses ** parrains ** .
    Pas grave .. un jour ou l’ autre , la vie se charge de la justice ….

  • Pascal , 15 octobre 2014 @ 12 h 16 min

    Alléluia ! Sus aux iconoclastes !

  • Pascal63 , 15 octobre 2014 @ 12 h 19 min

    Elle paiera ? Qui paiera ? Mais c est ce bon Soros milliardaire apatride , le commanditaire de ces bougresses complètement paumées. Pour les édifices chretiens , le gvt allié à l Injustice taubirienne laisse faire par ces femens , adoratrices de Satan, le ” soin” de détruire notre patrimoine religieux. Les mosquées et synagogues, par contre , n ont rien à craindre de ces junkies !

  • Yves Tarantik , 15 octobre 2014 @ 12 h 32 min

    Hé hé…
    Tous les magistrats ne sont donc pas sensibles aux gesticulations de ces femelles surexcitées ?
    Allons tout n’est (peut-être) pas perdu ?

  • Luc+ , 15 octobre 2014 @ 13 h 19 min

    C’est une mauvaise nouvelles pour les Chrétiens… En effet cela veut dire qu’une statue de cire a plus de valeur qu’ne cathédrale millénaire et qu’une religion universelle…C’est le CHAOS annoncé…

  • V_Parlier , 15 octobre 2014 @ 13 h 53 min

    Je pense surtout que quand la culture de destruction se “démocratise” même envers les biens publics et les musées, ceux qui ont protégé jadis les femens commencent à en avoir peur. Non seulement parce-qu’on sort du “cadre religieux” qui ne les intéresse pas mais aussi parce-que çà commence à poser de sérieux problèmes en prévision. La valeur réelle accordée aux biens détruits n’a aucune importance ici, en dehors de l’image que donnerait la France d’elle-même aux Russes ordinaires qu’elle prétend sensibiliser contre la vilaine violence pas belle de la dictature méchante et moche et bla bla, bref opération séduction pro-UE très moyenne, c’est plutôt ballot.

  • Gisèle , 15 octobre 2014 @ 15 h 26 min

    Souvenez vous !!! Ils ont crié en 68 : Dieu est mort .
    Ils sont , depuis , restés dans ce délire . Comment voulez vous qu’ils changent de combat , qui est celui de leur * maître * ?
    Tournons nous vers tout ce qui transpire la puissance de Dieu .
    Soyons en PAIX avec LUI , nous même , et les autres . Le reste ne nous atteindra pas .

Les commentaires sont fermés.