Violences à Hong Kong : une ville à l’arrêt

Violences à Hong Kong : une ville à l’arrêt

Hong Kong est bloqué depuis le début de la semaine. Les écoles et les universités sont fermées. Les violences entre manifestants et forces de l’ordre s’accentuent :

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *