Second tour des législatives partielles de Troyes : le FN à plus de 36% !

Le second tour de la législative partielle de Troyes (Aube) a vu le candidat FN, Bruno Subtil, gagner 1 605 voix pour atteindre 36,15% tandis que l’UMP Gérard Menuel l’emportait avec 63,85% des suffrages. Entre les deux tours, le total des bulletins exprimés en faveur des candidats de l’arc républicain a baissé de plus de 850.

Autres articles

17 Commentaires

  • phil , 15 Déc 2014 à 11:15 @ 11 h 15 min

    Le résultat du candidat pro-vie est correct. Malheureusement l’abstention énorme, même pour une partielle, l’a handicapé. Son électorat s’est massivement abstenu. Mais 36%, un record dans cette circonscription est malgré tout encourageant…

    Il est cependant difficile d’en tirer des conclusions nettes. Il serait intéressant de voir ce que cela donnerait en cas de générale. Probablement une belle percée mais à quel degré ??

    Il serait intéressant aussi de connaître l’influence (noter que je ne dit pas “impact”, ce mot qui n’a rien à faire dans le langage français et qui est en train de remplacer partout et systématiquement tous nos mots français synonymes -effets, conséquence, fruit, influence, incidence…- et donc d’appauvrir la langue) de l’Affaire Chenu.
    On se rend compte que la participation n’a que progressé de 2,52%, ce qui n’est rien à comparer aux autres partielles. Est-ce que, suite à cette affaire l’électorat droitier FN a été dégouté et s’est abstenu ? C’est possible et même probable pour un certains nombre d’électeurs. Bruno Subtil aurait dû dépasser 40%… Marine Le Pen lui a fait perdre des voix, comme nous l’avions prévu…

  • pas dupe , 15 Déc 2014 à 11:25 @ 11 h 25 min

    Certainement que l’impact médiatique a eu son effet. Il semble évident qu’à la veille d’une élection incister sur le cas Chenu, puis l’article sur Philippot, comme ce fut fait, c’était le but recherché !
    Maintenant lorsqu’il y a 27% de votants peut-on appeler ce scrutin une élection ??? Elle est belle la majorité des 50% !!!! Par ailleurs, il est évident que le fameux pacte républicain a fonctionné et qu’il a été appliqué que le candidat soit UMPS….
    Il est évident que les politiques savent qu’ils risquent leur tête dans le sens premier… !!!

  • phil , 15 Déc 2014 à 11:41 @ 11 h 41 min

    Heureusement que j’ai écrit “(noter que je ne dit pas « impact », ce mot qui n’a rien à faire dans le langage français et qui est en train de remplacer partout et systématiquement tous nos mots français synonymes -effets, conséquence, fruit, influence, incidence…- et donc d’appauvrir la langue) ”

    A croire que cette habitude idiote est bien ancrée chez certains…

  • trahi , 15 Déc 2014 à 12:02 @ 12 h 02 min

    Vous appelez celà une élection??? 17% des électeurs, c’est foutu, la politique gouverne sans MAJORITE tout simplement!!!!

  • pas dupe , 15 Déc 2014 à 13:31 @ 13 h 31 min

    C’est un fait que c’est un mot qui a peut-être davantage sa place dans le langage militaire ou scientifique. Maintenant il nous vient du latin, alors ???
    Désolé de vous avoir heurté !

  • phil , 15 Déc 2014 à 14:25 @ 14 h 25 min

    C’est un mot anglais, pas latin. Qu’il vienne du latin ne change rien. Dans ce cas on adopte 50% des mots du monde… ce serait invivable, personne ne se comprendrait…

    voir l’émission de Michel Mourlet de ce matin sur Courtoisie (rediffusion actuellement) qui condamne les mots “impacter” (qui n’existe pas), “au jour d’aujourd’hui”, “au final”, “crash” et “crasher”

  • hermeneias , 15 Déc 2014 à 14:34 @ 14 h 34 min

    oUI oui les biquets pas la peine de tourner autour du pot

    les électeurs ne se précipitent pas pour voter pour le néo-fn couleur muraille qui devrait soi-disant , sauver la France …..avec leurs têtes d’énarques homophiles et gaullistes …..

    Cela sent le réchauffé et le moisi

Les commentaires sont fermés.