Les médias plus libres et plus diversifiés en Hongrie qu’en Allemagne

Lors d’un congrès où il a été réélu à la tête de son parti dimanche, Viktor Orbán a déclaré : “Nous voyons à l’Ouest un monde médiatique dirigé en ce qui concerne la question des réfugiés (…). La liberté de pensée, de parole et de presse est plus colorée, plus large et plus profonde en Hongrie qu’en Occident.”

Ce n’est pas le journaliste allemand Matthias Matussek qui risque de le contredire. Après les attentats du 13 novembre à Paris ce journaliste de Die Welt avait osé dire sur son profil Facebook que les actes de terreur à Paris “vont donner une nouvelle direction au débat sur les frontières ouvertes et le quart de million de jeunes hommes non enregistrés qui circulent librement en Allemagne”. Le rédacteur en chef de Die Welt avait immédiatement répondu à ce post en “prenant ses distances au nom de Die Welt, un journal qui défend d’autres valeurs, des valeurs de liberté et d’humanisme.” Ajoutant plus loin “…pour le reste, nous en discuterons en interne”. Après quoi en interne Matthias Matussek a été licencié.

 

Sources : Politics.huDer Tagesspiegel

 

Autres articles

8 Commentaires

  • eric-p , 16 Déc 2015 à 12:11 @ 12 h 11 min

    Il suffit de regarder TV bolcho pour rigoler !
    Ils n’arrêtent pas de mentir…

Les commentaires sont fermés.