“La Vie d’Adèle” privé de son visa d’exploitation

“La Vie d’Adèle” privé de son visa d’exploitation

s’indigne L’Humanité :

Dans une décision rendue publique mercredi, la cour administrative d’appel de Paris a demandé à la ministre de la Culture Fleur Pellerin de “procéder au réexamen de la demande de visa” du film dans un “délai de deux mois”. La cour a estimé que La Vie d’Adèle: chapitres 1 et 2, long-métrage d’Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos sorti en 2013, qui raconte une passion amoureuse entre deux jeunes femmes, comporte “plusieurs scènes de sexe présentées de façon réaliste, en gros plan” qui sont “de nature à heurter la sensibilité du jeune public”. De ce fait, la ministre “ne pouvait, sans commettre d’erreur d’appréciation” au regard de la loi “accorder un visa d’exploitation (autorisation administrative nécessaire pour une diffusion en salle de cinéma) comportant une interdiction limitée aux mineurs de 12 ans”, assortie de messages d’avertissement, ajoute-t-elle. Comme pour le film de Gaspar Noé, Love, en août dernier, le ministère de la Culture a immédiatement annoncé son intention d’introduire un recours devant le Conseil d’Etat.

Autres articles

8 Commentaires

  • Gisèle , 15 Déc 2016 à 23:12 @ 23 h 12 min

    BIEN FAIT !!!!!

  • HuGo , 16 Déc 2016 à 8:17 @ 8 h 17 min

    Fleur Pellerin, digne militante des Nations unies, chantre de la libération sexuelle soixante-huitarde, ‘il est interdit d’interdire’ n’est-ce pas ?…et puis, les enfants doivent s’habituer très tôt aux malversations ….

  • Mas Jean-Marie , 16 Déc 2016 à 10:03 @ 10 h 03 min

    Demander aux pédophile de respecter les enfants, c’est priver un gourmet de son désert favori. Il faut remettre en perspective les propos de Peillon, ministre de “l’éducation” qui disait que les services publics devaient arracher les enfants aux stéréotypes et aux déterminisme des parents, ceci, a travers une bible de la citoyenneté qu’il se proposait d’écrire et de faire appliquer avec l’aide des syndicats d’enseignants.
    Les gens qui sont aujourd’hui présents aux affaires n’ont qu’un but, celui de tous les régimes totalitaires: dispenser la pensée unique a partir de l’abandon de toute identité pour créer l’homme nouveau, le citoyen socialiste, a l’esprit consumériste qui ne posera pas de question et évitera de penser par lui même.
    Pour arriver a leur fin, l’emploi de la pornographie est une arme efficace, elle fait appel aux plus bas instincts et déstabilise le plus vertueux des hommes.

  • eric-p , 16 Déc 2016 à 14:01 @ 14 h 01 min

    Bonne nouvelle mais il reste un problème: Ce film a été diffusé à la télévision à une heure de grande écoute sur Arte si j’ai bonne mémoire
    et le film est particulièrement “cru”, même pour un adulte (Personnellement, j’étais mal à l’aise par rapport à ce que le film était censé nous “vendre”:
    L’amour.En réalité, le film démystifie l’homosexualité
    pour ce qu’elle est : Un accord tacite entre deux personnes (ou plus !) pour des pratiques sexuelles débridées . Arte ? Une chaîne cul-tu-relle !

    Pourquoi n’a-t-on pas interdit ce film au moins de 18 ans plus tôt ?
    On connaît en réalité la réponse…

  • Gisèle , 16 Déc 2016 à 23:44 @ 23 h 44 min

    Ils toucheront le juste prix de leurs méfaits, ne vous en faites pas .
    Un instituteur vient d’être condamné à 20 ans de réclusion pour avoir agressé sexuellement et violé des petites filles .
    Eux, paieront aussi, car ils ont violé la conscience de dizaines d’enfants . Une meule autour du cou ?? la mer ??

  • Gisèle , 16 Déc 2016 à 23:49 @ 23 h 49 min

    Mais, les parents qui ont laissé leurs enfants regarder ce film sont tout aussi coupables . Changer de chaîne ou éteindre la télé c’est si facile …

  • Pnfo , 17 Déc 2016 à 19:48 @ 19 h 48 min

    Bonjour Gisèle. Ou alors faire comme un ami, il fermait le meuble de la télé pendant la semaine. S’il y avait un film ou une émission intéressant, il l’enregistrait. et le dimanche, il faisait la séance de cinéma soit pour voir un dvd ou le film enregistré la semaine. Cette séance était suivi d’un débat en famille. Bien à vous.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France