Le musée Atlantico

Le musée Atlantico

Lanzarote, dans l’archipel des Canaries, est le troisième musée sous-marin de sculptures de l’artiste britannique Jason deCaires Taylor. Le premier a vu le jour en 2006 sur l’île caribéenne de la Grenade, le second, en 2009, près de Cancun au Mexique.

L’objectif de ces installations est écologique. Très engagé dans la lutte contre la pollution des océans, l’artiste conçoit ses musées comme des récifs artificiels, des refuges pour la faune et la flore.
250 statues reposent par dix mètres de fond à quelques encablures de la Playa Blanca, sur l’île de Lanzarote. Le lieu sera accessible aux plongeurs, aux sous-marins de poche et aux bateaux à coque de verre.

Certaines de ces sculptures hyper réalistes ont été moulées sur des habitants de l’île de Lanzarote. D’autres représentent les migrants qui viennent s’échouer sur les plages des Canaries. Ces oeuvres ne sont pas destinées à durer dans le temps. Conçues avec des matériaux non polluants pour l’environnement, elles sont, avant tout, des abris pour la biodiversité marine.

Jason deCaires Taylor est né le 12 aout 1974. Enfant, il a grandi en Malaisie auprès de ses parents expatriés. Une enfance entourée de coraux, de faune marine qui déterminera, adulte, son intérêt pour la protection des fonds marins. De retour en Angleterre avec sa famille, il commence à pratiquer le graff. En 1998, il décroche un diplôme au London Institute of Art (céramique et sculpture). Il multiplie les petits boulots (graveur sur pierre, scénographe de concerts) jusqu’à son déménagement sur l’île de la Grenade où il crée son premier parc de sculptures sous-marines. Trois ans plus tard, en 2009, il fonde le musée sous-marin de Cancun. Ces installations lui ont apporté une reconnaissance internationale. En 2014, il était considéré comme l’une des cent personnalités les plus novatrices de la planète.

Articles liés