Les hôtels partent en guerre contre Airbnb et les Français qui veulent améliorer leurs fins de mois

Les hôtels partent en guerre contre Airbnb et les Français qui veulent améliorer leurs fins de mois

Près de 800 plaignants s’apprêtent à porter plainte contre les sites où les particuliers peuvent louer leur logement. Plutôt que de demander l’abolition des normes dépassées comme la carte professionnelle ou le registre, ils les réclament pour tous. Les chaînes pour tous, et plus vite que ça !

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 16 janvier 2017 @ 20 h 16 min

    Si vous avez déjà loué votre bien, la publicité se fera par le biais des locataires qui tisseront une toile d’information. Il suffit de patienter. Comment croyez-vous que les artisans et autres entrepreneurs gagnaient leur pain quotidien autrefois ? Ils étaient plus à l’aise que nous, une fois arrivés à la retraite, avec quelques biens acquis à la force du poignet… et de la publicité gratuite. Alors on s’en f…

  • Charles , 17 janvier 2017 @ 15 h 14 min

    La France est le pays avec la plus forte densité de résidences secondaires,
    anciennes pour les 2/3, donc rénovées et sauvées par des particuliers.

    Le marché Air B&B représente la moins mauvaise solution pour générer des revenus compensatoires afin de recouvrir une partie des investissements et des frais.
    Les locataires n’achètent que un prix, mais un triple rapport Cachet/qualité/prix
    avec un esprit de maison qu’ils ne peuvent pas trouver dans un hôtel.

    Pour un mariage,souvent au fin fond de la France profonde, vous pouvez louer
    un petit manoir à proximité pour un prix par lit raisonnable avec un décor unique.
    Le mariage lui même draine toute une flopée d’invités qui se répartiront
    entre B&B et hôtels classiques. Les 2 marchés sont liés.
    Bref, les B&B sous toutes leurs formes, permettent de conserver
    et restaurer notre patrimoine immobilier.
    A défaut, soit il est abandonné ou détruit, soit repris par des coréens…
    Dans ce dernier cas, les hôtels classiques seront ils gagnants…

    La vraie solution, c’est effectivement de réduire leur fiscalité, car leur existence permet de faire venir et fixer les touristes qui dépenseront forcément sur place

Les commentaires sont clôturés.