Lettre à celui qui déconne! (Vidéo)

Lettre à celui qui déconne! (Vidéo)

https://youtu.be/UobPJJk6fdE

Salarié Manu, ne m’exprimant pas aussi vulgairement que vous, je dirais que vous débloquez totalement et constamment.

Qu’est ce qui vous a encore pris de parler de ceux qui “déconnent?” Un excès de poudre de Perlimpinpin?

Si vous manquez de vocabulaire, apprenez par coeur un dictionnaire de synonymes.

J’avais déjà observé vos prouesses verbales (costard, illettrés…) alors que vous étiez ministre. Je dus être presque le seul puisque l’on vous porta au pouvoir, enfin… une partie des Français ne se méfia point du piège tendu par ceux qui avaient acheté cette prébende  pour s’en servir.

Tout prouve que vous n’êtes qu’un lamentable pantin, laissé en place car la nébuleuse qui vous a hissé peine à vous trouver un remplaçant pour exécuter les ordres de Bruxelles, tant vous ne dirigez rien et êtes un simple obéissant.

Entravé par une pathologie grave, vous n’êtes vraiment pas à la hauteur du job, lequel requiert un minimum de savoir vivre.

Vous émaillez fréquemment vos propos d’argot indigne de votre fonction, pour défendre l’abrogation de l’ISF, vous avez usé des mots “craques” et “pipe”, comme l’ado attardé et mal éduqué que vous ne pouvez vous empêcher de demeurer, laissant dire votre spontanéité et votre inconscient. Il n’est qu’à observer votre gestuelle pour percevoir votre inélégance et votre véritable nature …

Sans cesse, vous pelotez les bras des autres chefs d’Etat ou ministres étrangers. Vous ressemblez à Junker quand il a des problèmes de sciatiques… Vous êtes abominablement malappris, Trump se moque de vous et lors de vos rencontres, Poutine se tient prudemment à distance…

Evoquer sa sexualité est aussi très inconvenant. Vous avez absolument tenu à nous vendre le détail de votre idylle avec Brigitte… Alors qu’on ne vous demandait rien, par deux fois, vous avez affirmé n’être point homosexuel  (“Benalla n’est pas mon amant”), pour coller les Nourritures terrestres du pédophile Gide parmi les trois livres de votre photo officielle… puis annoncé qu’il étai avec Proust, l’auteur ayant accompagné votre adolescence…

Vous avez invité à l’Elysée des musiciens diffusant des chansons ordurières, usant d’un vocabulaire ignoble et  un DJ s’affichant ‘pédé” avec des danseurs trans qui se trémoussaient en toute vulgarité, pendant que Brigitte en faisait presque autant…

Sauf effet d’optique… il semble que vous ayez incité Kiddy Smile, ce DJ,  à avancer en posant votre main sur sa fesse. (à 2’14 mn  sur la vidéo)

Atteint d’un narcissisme incommensurable, vous devez aussi vous trouver fort original, très drôle et tellement sympathique, ce que vous n’êtes pas du tout.

Sans faire de psychomorphologie de base, il n’est qu’à vous regarder hors sourire…

Vous êtes vulgaire, tout comme Brigitte arborant des mini jupes, laquelle  était alors promue femme du chef de l’Etat, ce qui a suscité une pétition…

Personne n’a oublié sa tenue lors de l’hommage rendu à Simone Veil au Panthéon qui a même offusqué la presse italienne…

Vous invectivez très régulièrement les Français dès que vous prenez la parole, affichant cet insupportable mépris de la caste énarcho-maastrichienne, par nous (trop) somptueusement salariée,  tel que vous l’avez encore corroboré dans votre lettre par l’expression “sans distinction sociale”, mais surtout, vous nous prenez ostensiblement pour des crétins absolus et nous le faites savoir très régulièrement.

De plus, salarié Manu, vous êtes un pleutre. Toute la France a vu votre, ridicule et navrante, opération ratée de désamorçage de l’affaire  Benalla quand,  bien protégé dans un hôtel particulier, entouré de votre fan club, vous avez hurlé que l’on vienne vous chercher… Et ce n’est pas fini…

Un psychiatre italien a dit que vous étiez “très mal à l’aise dans la confrontation”, que vous luttiez pour maintenir votre “fragile identité” et aviez “une ambition hors norme pour compenser un complexe d’infériorité.” Serait-ce bon diagnostic?

Pour lancer votre Grand Débat, tout juste si vous n’avez pas fait arrêter tous les Gilets jaunes de Normandie… Plaignons ceux du Périgord car bientôt, vous partez faire votre numéro à Souillac.

Et comme qui se ressemblent s’assemblent, exceptées quelques insupportables têtes à claques à peu près éduquées, votre gouvernement et votre “cénacle” incluent beaucoup de malappris à votre image voire pire… à l’instar de l’étrange Benalla pour lequel vous réclamiez de l’indulgence… que les fainéants,  “ceux qui ne sont rien” ont bien repérés, car la France jaune, les foules haineuses  et les Gaulois rebelles en ricanent en continu, tant ils n’ont plus une once de crédibilité. Tout comme vous.

Surtout, que votre Suffisance et vos sbires passent en continu sur toutes les chaînes de télévision, toutes les radios: partout!

Salarié Manu, vous n’insultez pas que les Français, vous êtes une insulte à la France.

Mitrophane Crapoussin

Articles liés