Bordeaux : l’envoyée spéciale de Libé au service du Gouvernement ?

Qu’attendre d’autre, d’un canard qui reçoit 9 908 617 euros par an d’aides de l’État, que ce papier de Laure Bretton, envoyée spéciale de Libération à Bordeaux ? Difficile de faire plus complaisant à l’égard du Gouvernement ! Laure Bretton mentionne à peine la présence de 200 partisans du mariage naturel pour accueillir Christiane Taubira, ministre de la Justice (la nouvelle “égérie de la gauche”, paraît-il, sans doute davantage à Saint-Germain-des-Prés qu’à Aulnay…), et Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, venus visiter l’École Nationale de la Magistrature pour parler de la réforme de la justice. Par contre, elle fait grand cas de celle d’une dizaine de militants gays sur le parvis de l’institution :

“Ce vendredi, une petite délégation d’associations gays attend la garde des Sceaux sur les escaliers de l’Ecole nationale de la magistrature, à Bordeaux, où elle vient de parler réforme de la justice avec le Premier ministre. Qui s’avance dès qu’il aperçoit Zoé, une blondinette habillée d’un sweat-shirt arc-en-ciel, les bras chargés d’un gros bouquet de roses, persuadé d’en être le destinataire au nom du protocole. Raté, la petite messagère a été bien briefée, c’est à la dame que les fleurs doivent être dûment délivrées. Une poignée de parents homos sont venus lui dire leur reconnaissance après la bataille du mariage pour tous.”

Et ça continue comme ça sur 16 autres lignes. La présence, vingt fois plus nombreuse, d’opposants (pas subventionnés, eux) à la dénaturation du mariage ? Elle a le droit à trois lignes seulement :

“À quelques mètres, quelques dizaines d’opposants au mariage pour tous étaient aussi venus symboliquement avec leur drapeau rose et bleu pour «accueillir» la ministre.”

L’objectif du lobby homosexuel, du Gouvernement et de certains médias de gauche semble être de minorer par tous les moyens possibles l’opposition à cette mesure, en France comme à l’étranger.

Ces photos du site d’informations locales Infos-Bordeaux suffisent à constater le traitement disproportionné de Laure Bretton :

Autres articles

21 Commentaires

  • Gisèle , 16 Fév 2013 à 12:37 @ 12 h 37 min

    J’en vois même un qui cherche le chewing gum perdu dans la bouche de son voisin ….
    C’est tout ce que je vois …

  • Gisèle , 16 Fév 2013 à 12:43 @ 12 h 43 min

    Des roses ?? c’est pourtant pas la fête des ….. mince ! des quoi ??? des pèrmères ou des mèrpères ??
    Encore une nouvelle fête à inventer par esprit d’égalité .fête des parents 1 et fête des parent 2 ..
    pauvre poésie …. je pense à Maurice Carême …

  • Gisèle , 16 Fév 2013 à 12:46 @ 12 h 46 min

    Tous ces journeaux enchaînés au pouvoir par des subventions ont signé un pact et des accords . Aux ordres , ils ont vendu leur âme .

  • Gisèle , 16 Fév 2013 à 12:49 @ 12 h 49 min

    Christine Taubira est avant tout la ministre de la promotion des lobbies gays qui pèsent lourd dans l’économie ( industrie du luxe , de l’art etc ) . La justice pour elle n’est qu’un paravent de second plan .

  • ranguin , 16 Fév 2013 à 12:57 @ 12 h 57 min

    Il va falloir ajouter l’industrie de la “luxure”.
    Pauvre France !

  • Goupille , 16 Fév 2013 à 13:27 @ 13 h 27 min

    M’enfin… Nous savons tous ce qu’est Libération : le torche-c… majeur de la presse française, le second étant Le Monde, le troisième Le Nouvel Obs, suivis de la clique des Inrocks, Telerama, etc etc.

    Le choeur :
    “Une petite délégation d’associations gays” : ils sont 13.
    “Quelques dizaines d’opposants au mariage pour tous” : ils sont 200.

    Les acteurs :
    Une Garde des sceaux, indépendantiste militante.
    Un Premier ministre, condamné à six mois de prison avec sursis pour malversations financières.
    Les valeurs socialistes dans leurs pompes et dans leurs oeuvres.

    Une petite fille “bien briefée, c’est à la dame que les fleurs doivent être dûment délivrées”, mais qui mérite une fessée : elle n’a pas intégré la théorie du gender, un homme, une femme, tout ça c’est du hasard modulable, c’est réactionnaire. Ayrault et Taubira, c’est du génétiquement flou, et Ayrault méritait les fleurs aussi bien que la porteuse de petites nattes afros.

    Tout est de la même eau, l’assistance galvanisée qui se lève comme un seul homme (@Lach Comte : il y a 72% de femmes… Kss kss… Tss tss…), et Jupé qui rechigne (qu’est-ce qu’il faut avaler comme couleuvres dans ce monde “d’importun et d’importants, de suffisants et de pas nécessaires”).

    Leur papier est tellement caricatural qu’on en arrive à se demander si ce n’est pas un exercice de style d’un journaliste gauchiste révolutionnaire face à la gauche réformiste honnie.
    C’est un fabliau à destination des mineurs à vie que sont les porte-flingue,-drapeau ou -bulletin de la pensée unique, maçonne de préférence.
    C’est la Légende dorée, la star Taubira “qui lève ses yeux verts” (couleur des yeux des sorcières, la mienne…) vers Ayrault “qui lui a donné tant d’énergie” (de quelle provenance, acquise par quels canaux ?)

    Vous auriez dû publier la photo du drapeau “Manif pour tous” lacéré, et sa mise à feu : le feu purificateur, vieil archétype, et tellement évocateur de leurs copains émeutiers des mondes musulmans.
    Retour à la pensée magique.

    En attendant : nous avons déposé 700 000 pétitions au CEES.
    Nous serons des millions à Paris le 24 mars.
    Et que le meilleur gagne.

  • Robert , 16 Fév 2013 à 14:20 @ 14 h 20 min

    Le lobby gay confond ses désirs avec la réalité.
    C’est la morale de toute la propagande que nous subissons.

Les commentaires sont fermés.