Nicolas Sarkozy compare les Le Pen

Invité vendredi du Grand Journal présenté par Michel Denisot sur Canal +, Nicolas Sarkozy a assuré que Marine Le Pen n’était pas “plus dangereuse que [Jean-Marie Le Pen] ». “Comme vous le savez, moi, j’ai souvent débattu avec M. Le Pen, et je ne partage pas du tout ses convictions, en rien. Mais disons qu’il y a une histoire, il y a une culture, il y a une perspective. J’ai du mal parfois à la retrouver dans sa fille”, a expliqué le président sortant. Pas sûr que lui ait l’histoire, la culture et la perspective d’un De Gaulle ou d’un Mitterrand

Crédit photo : capture d’écran du Grand Journal, Nouvelles de France.

Autres articles

11 Commentaires

  • Ragondin , 17 Mar 2012 à 12:17 @ 12 h 17 min

    Votre antisarkozysme est parfois un peu…primaire, Monsieur Martin!

  • PGANNAT , 17 Mar 2012 à 12:29 @ 12 h 29 min

    @ RAGONDIN
    On pourrait plutôt dire que l’anti lepénisme de Nlles de France est constant : car rien de ce que dit Marine LE PEN de Sarkozy n’est jamais repris sur Nlles de France, mais uniquement ce qui constitue des attaques. Depuis l’article bourré de mensonges d’un proche de J-F COPE, ”Marine La Rouge” sur le livre de Marine LE PEN, arrivé directement du QG de campagne de l’UMP sous un pseudo grotesque, et publié sur le site sarkoziste ATLANTICO qq heures ensuite, jusqu’à ces propos de N. SARKOZY, qui sont à la périphérie de la campagne et des sujets importants.
    Cela participe de la censure par le silence : on ne parle de qq un que concernant ce qui l’amoindrit et on tait ce qui est intéressant de lui. La vieille technique du journal LE MONDE.

  • Eric Martin , 17 Mar 2012 à 12:47 @ 12 h 47 min

    Cette tribune est à l’origine une note de lecture (à usage personnel) que nous nous sommes procurés par nos soins, bien loin de l’UMP avec qui nous avons autant de liens… qu’avec le FN ! Nous n’avons pas demandé à l’auteur l’autorisation de la publier, nous lui avons juste demandé s’il préférait que nous la publions sous pseudonyme ou sous son vrai nom. Il a préféré la 1ère solution. 4 jours plus tard, Atlantico.fr publiait la même tribune, cette fois-ci signée. Inutile de préciser qu’elle ne comporte aucune erreur factuelle, contrairement à ce que vous écrivez…

    C’est toujours drôle de lire sous la plume de gens complètement hors du circuit certaines spéculations grotesques servies sur le ton de l’affirmation… ça donne, du reste, une idée de la véracité du reste de leurs affirmations.

  • Eric Martin , 17 Mar 2012 à 12:58 @ 12 h 58 min

    Quant à Marine Le Pen, il n’est pas très compliqué de comprendre qu’elle n’enthousiasme que modérément la rédaction d’un bimédia… libéral-conservateur. L’étatisme, l’anti-américanisme, le jacobinisme et le politiquement correct (cf les propos de Louis Aliot suite à l’affaire Vanneste), très peu pour nous… Nous n’avons rien contre elle mais elle ne nous enthousiasme pas. On a le droit ? Si vous lisiez notre mensuel, vous sauriez cependant que Me Collard a fait la Une du n°2. Marianne et Alexis Corbière l’ont relevé, eux. NDF.FR a aussi réalisé un entretien (très intéressant) avec Julien Rochedy : https://www.ndf.fr/identite/28-11-2011/julien-rochedy-ce-siecle-sera-celui-d-une-lutte-a-mort-entre-les-peuples-et-loligarchie-representee-par-les-partis-au-pouvoir

    Alors, stop la parano. Acceptez juste que des libéraux-conservateurs puissent être… libéraux-conservateurs.

  • Eric Martin , 17 Mar 2012 à 13:08 @ 13 h 08 min

    C’est marrant comme rapporter un fait précis devient de l’antisarkozysme pour les uns, de l’antilepénisme pour les autres…

  • Guillaume Fortune , 18 Mar 2012 à 12:49 @ 12 h 49 min

    Le Front National fût pendant 30 ans le Mouvement d’union de la Droite nationale : la vraie droite authentique, traditionnelle, réactionnaire et moderne.
    Aujourd’hui, depuis 2007 (c’est à dire depuis 5 ans), à cause de Marine Le Pen, le FN est devenu un parti populiste, gaucho-lepéniste, ultra-étatiste et laïcard.
    Bien sûr, il reste encore quelques débris du FN “canal historique”, mais de moins en moins…
    Il n’est pas bon de défendre une France chrétienne au FN de 2012, pas bon non plus de se dire de droite, pas bon non plus de défendre la famille normale, de défendre la vie, de remettre en cause le Pacs, d’être nationaliste et libéral (puisqu’ils sont populistes et étatistes), etc…

    Le FN devrait changer de nom pour ne pas le confondre avec le vrai FN canal historique, le FN que les vrais patriotes aiment.

  • Robert , 18 Mar 2012 à 14:02 @ 14 h 02 min

    Eric Martin,
    Vous exagérez.
    Le politiquement correct de Louis Alliot, dans le cas précis dont vous faites mention, ainsi que certaines concessions à la pensée dominante à visée électoraliste, n’empêche nullement que le FN soit actuellement le seul parti en pointe, et même à oser s’exprimer sans langue de bois sur certains sujets cruciaux pour notre pays et notre avenir. Il n’y en a simplement pas d’autres. Points non négociables, malgré la modestie des positions, nation, immigration, etc…
    Pour le reste, je ne vois pas de raison de vous contester le droit de dire ce que bon vous semble sur votre blog.
    Nos contemporains auraient-ils si peur de la moindre contradiction ou pensent-ils que le moindre bémol peut nuire à leur candidat chéri?
    Ou sont passés les débats politiques d’antan ou on argumentait vraiment?

Les commentaires sont fermés.